Grotte de Gournier : Aquagalerie

le 07/09/2013 | Choranche (38 - Isère) | France
Après avoir passé une nuit sous la tente, à proximité des grottes de Choranche avec Alex, nous voilà en train de nous équiper sur le parking des grottes à 8h du matin. Nous ne sommes pas seuls sur ce parking. Il y a une autre explo prévue dans la même cavité qui a pour participants : Georges Marbach, Eric Zipper, Laurent Garnier (proprio des grottes de Choranche) et sept autres loustics qui ont l’air d’envoyer du lourd. En discutant avec eux, ils pensent aller jusqu’à assez loin (NDA : jusqu’au S2 probablement).
 
Nous traversons le lac avec le canot de Fred Chambat vers 9h30, et profitons du fait qu’il ont équipé la vire du lac. Nous partons 10 minutes après le groupe de 10 dans la galerie fossile, mais malgré ça, impossible de les rattraper. Nous finissons par les retrouver une demie heure plus tard, au premier accès à la rivière, que nous empruntons avec Alex. 
 
Nous remarquons avec les 10 compères que le niveau d’eau est exceptionnellement bas. En fait, ça doit faire ma huitième fois dans Gournier, et je n’ai jamais vu un niveau si bas.
 
Un peu moins d’une heure plus tard, nous voilà au pied de la C12. Nous remontons assez rapidement la grande barrière et n’hésitons pas à jouer avec les couches histoire de ne pas perdre de l’énergie. Au dessus de la salle chevalier, il y a normalement un passage où on se fait pousser par la cascade contre la paroi. Aujourd’hui, ici, l’eau coule à peine.
 
Il est midi quand nous nous arrêtons quelques minutes pour manger à la salle Gathier. Et nous repartons assez rapidement dans les puits remontants puis descendants qui nous mènent au Siphon 1. 
 
L’eau du Siphon 1 est toujours aussi froide. Nous le traversons et remontons la galerie Jérôme, jusqu’au Shunt du S2. Le Shunt est assez fastidieux à parcourir en néoprène puisque la zone est toute sèche, et assez longue (enfin tout est relatif). Nous redescendons ensuite dans la magnifique galerie des deux plongeurs. Nous continuons à garder le même rythme qu’auparavant. Nous rééquipons deux cordes un peu nazes dans cette partie là, et attaquons ensuite la galerie du chaos, puis enfin l’Aquagalerie que nous remontons jusqu’à ce que nous imagions être le « Bareusaï ». C’est donc ici que nous faisons demi tour avec une heure de sortie prévue autour de minuit.
 
Le retour passe assez vite. Nous faisons de temps en temps des pauses rapides où nous avalons de quoi reprendre quelques forces.Lorsque nous arrivons dans la galerie fossile, nous remarquons qu’il y a de petites arrivées d’eau ça et là qui coulent. De grosses flaques se forment par endroits. Nous arrivons au sommet de la méduse. Nous descendons en rappel jusqu’à l’eau et traversons le lac à la nage. Il est 1h30. Dehors, il pleut légèrement. Nous prenons le temps de nous changer, de manger un morceau, de faire un café, et nous rentrons sur Lyon. J’ai quand même dormi une heure avant de rentrer sur l’autoroute. L’arrivée sur Lyon se fera au petit matin.
 
TPST : 16h

Participants à l'activité

Thomas CThomas C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *