Initiation à la grotte d’en Perrucle (01-Jujurieux)

le 22/12/2013 | jujurieux (01 - Ain) | France

Ouepppa salut à tous, ci joint un compte rendu – fort sympathique – bien que quelque peu emballé et douteusement objectif sur d éventuels talents rouresques 😉 suite à une initiation promise depuis longue date à  notre voisin Mickael

vidéo et/ou photo à venir…

« Bonjour, Depuis le temps que nous parlions d’organiser une sortie spéléo avec mon ami Romain Roure, licencié du club VULCAIN, le jour J arriva…

RDV donné le Dimanche 22 Décembre 2013 ! Quel beau cadeau de Noël m’attendait ! Je participais à ma toute première initiation spéléo à la grotte d’en perrucle à Jujurieux dans l’Ain.

Nous arrivons sur le lieu de RDV aux alentours de 11H30 pour casser la croûte et se préparer à l’exploration ! L’ambiance est conviviale et le cadre sauvage, tout est réuni pour passer une bonne journée ! Nous commençons à nous équiper vers 12H.

Etant novice en la matière, j’écoute très attentivement Romain qui m’explique clairement l’utilité de chacun des équipements : baudrier, petite et grande longe, mousquetons, descendeur, croll, poignée et pédale… Ca y est nous sommes parés pour rentrer dans la grotte.

Avant, nous entamons une petite montée de 200 mètres sur le flan d’une paroi rocheuse pour accéder à l’entrée de la grotte, rien de tel qu’un petit échauffement avant l’exercice physique !

Nous rentrons dans la grotte à 12H30. A partir de ce moment-là et jusqu’à la sortie, je vais suivre en toute confiance et écouter les conseils de Romain, mon guide de la journée ! Lampe allumée en mode « plein phare », nous entamons le parcours. Je me positionne en 2nd position derrière Romain, avide de découvrir en avant-première les beautés de la grotte mais aussi un peu poltron à l’idée de croiser des chauves-souris (même si le fait d’avoir les cheveux rasés m’aurait évité un crêpage de chignon ! J) ou d’éventuels autres monstres terrestres encore non répertoriés à ce jour ! (pourtant la veille, j’avais regardé le film d’horreur « The Descent » pour me préparer psychologiquement ! J) La grotte est magnifique et offre son lot de stalagmites, stalactites, colonnes, fresques ancestrales… Quelque fois, j’ai même l’impression que le temps s’arrête, circonspect devant la splendeur de ce qui m’entoure ! A contrario, j’ai eu parfois l’impression qu’il était interminable notamment lors des passages d’étroitures, méandres et autres laminoirs…

Rassurez-vous, si j’ai bien gardé quelque chose en mémoire de la sortie, c’est bien ces 3 mots propres à la spéléologie avec une mention spéciale pour le 1er ! Etant souple comme un « piquet », ces exercices m’auront au moins permis de développer à titre professionnel mes facultés d’acrobate et à titre personnel, l’art de se faxer délicatement dans son lit sans faire de bruit lorsque l’on rentre tard le soir pour ne pas réveiller sa compagne ! 15H30-16H = Une petite pause s’impose ! Pour cela, nous faisons un détour dans une grotte annexe dont seul un guide avisé peut en connaître l’existence car personnellement, même si j’ai un bon sens de l’orientation, je ne pourrais jamais y retourner… Le détour vaut le coup ! A cet instant, j’ai l’impression d’être seul au monde à découvrir cet endroit magnifique ! Du blanc recouvre en partie les parois, signe de rareté et synonyme d’endroit préservé de toute pollution ! Quel bol d’air avant de repartir à la vie citadine ! Nous profitons pour nous réchauffer quelques instants avec un petit thé à la menthe dont seul Virginie a le secret de préparation ! Nous ne tardons pas à reprendre la route car le froid refait vite son apparition. Stop !! Je profite à nouveau de cet instant pour faire un interlude…cette fois-ci pour targuer les mérites des courageux Renaud et Romain qui se sont chargés de transporter les kits tout le long de l’expédition, avec au passage, une mention spéciale envers ce dernier pour ses talents de caméraman ! La fin du parcours approche…la fatigue physique commence à se faire sentir mais je la surmonte grâce à ma force mentale.

Avis aux fausses idées : La spéléologie est un vrai sport ! Parole d’un sportif avisé (pratique du foot et de la course au pied quotidiennement) ! J’ai effectué tous les exercices comme un bon élève notamment la descente en rappel d’un puits de 20 mètres ! Seule la montée en rappel m’aura posé quelques soucis… J’avoue avoir eu du mal à comprendre le mécanisme pour me hisser à la corde (pourtant transpirant de simplicité…) via la poignée et la pédale, préférant m’obstiner à grimper à la force des bras comme un buffle de 2 mois ! Après plus de 5 heures passés dans la grotte, le temps commence à faire long…Mon ressenti du départ s’inverse et cette fois-ci, je suis pressé de sortir de la grotte et retrouver l’air pur de la civilisation ! J’en profite pour houspiller Romain lors du passage des derniers laminoirs et étroitures…mais il sait bien que c’est de bonne guerre ! La sortie est à vue d’œil…

A cet instant, un sentiment de fierté et d’accomplissement de soi me gagne ! Le challenge a été relevé !

Compte rendu psychologique : Le fait de ne pas être claustrophobe m’a déjà beaucoup aidé…J. Je n’ai jamais paniqué, ni eu peur car en totale confiance tout au long de la sortie grâce à un guide sécurisant et pédagogue ! Remerciements : Je tenais à souligner le professionnalisme de Romain dans l’encadrement de la sortie et le remercier pour sa patience ! Je tenais également à remercier mes accompagnateurs Virginie, Renaud, Nicolas et Fred pour m’avoir également prodiguer quelques conseils utiles ! A refaire sans hésiter ! 

5h30

Participants à l'activité

Frédéric AFrédéric A.
Virginie HVirginie H.
Romain RRomain R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *