50 ans Combe aux Prêtres

du 21/09 au 22/09/2019 | Francheville (21 - Côte-d'Or) | France

Le CDS 21 organise une manifestation à l’occasion des 50 ans de la découverte de la cavité de la Combe aux Prêtres (réseau de Francheville) : équipement en fixe des différentes entrées du réseau sur le week-end, conférences, expositions, animations, repas samedi soir au village de Francheville. C’est la possibilité de découvrir ce réseau à 2 h 30 de Lyon, nous ne sommes que deux personnes du club à participer.

Nous partons vendredi 20 septembre dans l’après-midi et arrivons au camping de Saint Seine l’Abbaye, à 9 km de Francheville. Le camping est presque désert, une autre tente est installée mais ce n’est pas un spéléo.

Nous rejoignons les amis de Fred A. du Spéléo Club des Flandres dans le gîte de Francheville et passons la soirée avec eux.

Samedi 21 septembre 2019

Traversée gouffre de Rochotte-Combe aux Prêtres (Francheville – 21)

Nous laissons les voitures sur le parking de la carrière où est située l’entrée de la Combe aux Prêtres. Nous nous équipons et rejoignons l’entrée du gouffre de Rochotte situé à 15 minutes du parking. L’entrée a été désobstruée en 2006 sur 15 mètres de hauteur environ. Nous mettons en place la corde dans le premier puits, nous sommes les premiers à faire la traversée et nous entrons sous terre vers 9 h 45.

Les puits sont esthétiques et arrivons à -89 m (le gouffre de Rochotte est le plus profond de Côte d’Or). La cascade située à proximité de la base du puits est à sec. Francis et Fred A font un détour dans le réseau Ben, Fred D. part les rejoindre mais trouve trop tard le passage permettant d’accéder à ce réseau, ils sont déjà sur le retour. La suite de la traversée est très esthétique, nous passons au-dessus du lac par un pont de singe. Certains passages sont aquatiques mais en prenant des précautions, il est possible de progresser sans se mouiller.

Nous déjeunons à proximité du lac de glaise. Fred D. fait un petit détour dans le réseau nord et rejoint le groupe après la chatière, à la base des puits de la combe aux Prêtres. La rivière principale a encore un bon débit malgré la sécheresse. Son bassin d’alimentation doit être étendu. Nous ressortons sous un beau soleil.

TPST : 4 h 30

Profondeur : – 89 m.

La combe aux Prêtres est une belle cavité. La traversée est courte et la visite des réseaux nord et Ben permet de compléter la sortie.

Nous sommes sortis de la cavité en début d’après-midi, cela nous permet d’assister aux conférences sur l’historique des explorations de la combe aux Prêtres et des autres entrées du réseau. La dernière conférence présente l’étude hydrologique de la rivière souterraine en cours depuis plusieurs années.

Nous n’avions pas réservé le soir le repas bourguignon programmé pour les festivités des 50 ans de la découverte de la Combe aux Prêtres. Deux désistements nous permettent de participer.

Dimanche 22 septembre 2019

Nous partons du camping en début de matinée. Nous faisons un détour aux sources de la Seine qui sont situées à 10 km au nord du village de Saint Seine l’Abbaye. Le site des sources appartient à la ville de Paris, et l’aménagement est «kistch » 19ème siècle.

Les Spéléos de Dunkerque partent faire le réseau nord dans la Combe aux Prêtres. De notre côté, nous partons faire le gouffre du Creux de Soucy qui communique avec le réseau de la combe aux Prêtres par siphon. Il est situé à moins de 1 km de cette cavité. C’est un gouffre naturel contrairement aux entrées de la traversée. Il a été descendu la 1ère fois en 1904 par E. A. Martel. A l’occasion des 50 ans, la première partie du puits est éclairée avec des lampes halogènes alimentées en électricité par un groupe électrogène. Un mannequin spéléo est installé en fixe dans le puits. Le gouffre est esthétique et rejoint la rivière à – 57 m. En aval, c’est un lac qui siphonne rapidement. En amont, un passage bas aquatique permet d’accéder à la salle aux œufs (présence de nombreux galets roulés). La sécheresse actuelle permet de franchir ce passage bas sans trop se mouiller (en hautes eaux, c’est en apnée).

Vers – 40 m dans le gouffre, une main courante puis une corde remontante sur 9 mètres permettent de rejoindre un réseau supérieur. Nous apercevons un grand rhinolophe sur la paroi. Ce secteur n’est pas très esthétique. Nous faisons demi-tour rapidement, la dernière partie du réseau n’est pas équipée en fixe.

Nous ressortons toujours sous le soleil.

TPST : 1 h 30

Profondeur : – 57 m

Nous quittons Francheville en début d’après-midi. Nous faisons un détour à la source du Creux Bleu, à Villecomte. C’est la résurgence du réseau de la Combe aux Prêtres (ou réseau de Francheville) située à 10-15 km à vol d’oiseau. La résurgence est peu profonde (-10 m) et le développement limité car des dalles empêchent le passage des plongeurs à une vingtaine de mètres de l’entrée.

Retour à Lyon en fin d’après-midi.

Lien pour télécharger des photos : https://www.grosfichiers.com/vX7aMSGJpFh

Participants à l'activité

Frédéric AFrédéric A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *