CH3 – De la 1ère

du 21/09 au 23/09/2016 (74 - Haute-Savoie) | France

Mercredi 21 Septembre :

Montée au lac depuis le parking vers 19 heures, avec un arrêt au refuge pour récupérer perfo, batteries et autre bazar … petit passage chez Charlotte et hop, dodo au bord du lac.

Jeudi 22 :

La nuit est très fraiche et humide, les affaires et les duvets sont givrés. Direction le CH3 pour monter les tentes devant le trou et une entrée sous terre vers 15 heures.

Nous commençons par une descente rapide au siphon, et avoir la très grande surprise de le voir sec. Le courant d’air est très soufflant, et le tir fait avec Vincent et Carx en Septembre a bien marché (ancienne paille / ligne très courte / 12V / 40. Le plafond en point bas est moins gênant maintenant. Nous faisons un autre tir dans le passage le plus bas, afin de pouvoir bosser plus facilement (nouvelle paille été 2016 / 30 m / 12 V), et nous prenons la direction de la désob aval.

La nous installons une nouvelle poulie, celle de Gaé et un seau, et attaquons… c’est pas simple et toujours humide. Au bout de plusieurs rotations, le froid et la difficulté (il faut être 3 pour être efficace) nous arrêtent. Nous faisons un tir au point bas (nouvelle paille été 2016 / 30 m / 12 V), la fin est très proche mais le point bas est serré. Nous ressortons vers 22 heures.

Vendredi 23 :

Nous rangeons toutes nos affaires dans les sacs et entrons sous terre vers 11 heures. L’idée est de redescendre pas trop tard pour passer voir Charlotte et charger les batteries pour le WE.

Bien sur, nous allons de suite au siphon sec, et attaquons de suite la désob… le tir a bien marché, et le chantier avance vite. Faut dire que c’est très motivant de voir ce siphon sans flotte, et très rapidement, nous voyons la sortie de l’autre coté du siphon. Notre réaction est simple : « Nous ressortons qu’une fois ce siphon passé » !

Et la, c’est parti comme en 14, les seules pauses sont les rotations entre nous… ça rappelle la désob du bousier, mais en bien plus simple… Et d’un coup, après avoir bien agrandi et bien descendu, HOP, nous passons…. Youhouu !

La suite est surprenante, ca remonte dans une méandre, qui se jette dans une grande salle, qui se jette dans un grand puits !

On ressort vite bouffer (toute les barres sont tombées), en faisant péter l’étroiture du bas (nouvelle paille été 2016 / 30 m / 12 V), et on repart pour faire la topo et jeter un rataillon en tête de puits.

12 mètres de topo plus tard (arrêt avant le puits, au début de la future MC, fait un cairn sur ce dernier point), nous mettons une petite 10 mètres sur un méga bloc, et regardons dans ce puits… au moins un P20 (voir 25), de 3 mètres de diamètre… très beau. La suite semble être un autre petit puits, voir ressaut.

Nous faisons 3 trous pour la future MC du puits (a priori, vire à gauche, puits simple, un petit frac devrait suffire).

Petit tour rapide pour faire un tir dans un bloc dans la désob aval (nouvelle paille été 2016 / 30 m / 12 V), mais le tir a foiré, il a fait pchiiit, paille mal tassé surement. Le trou contient donc un bout de paille fondue et vide, attention tout de même en l’enlevant.

Nous replions, et laissons nos affaires de spel planqués dans la montagne… nous reviendrons descendre ce puits, et essayer de trouver un système pour éviter le remplissage du siphon, qui en fait est plutôt une cuvette en point bas… L’eau semble s’évacuer en amont, dans la glaise, à voir (creusage ou mettre une pompe).

Nous ressortons vers 22 heures, on est à la bourre, Gaé passe un petit coup de fil à charlotte et à Pernard (exercice secours).

Dodo vers 1 heure, pour un réveil à 6h45, on finis de charger les batteries, buvons un café chez Charlotte, et hop, direction la Plaine.

NB :

*Jarjattator chargé et au refuge

* Minitattor, cubitattor et Hitachi sur Lyon (ramenés ce mercredi)

* La ligne de tir est restée sous terre pour le prochain coup, ainsi que 2 mèches de 8 en 400 mm et une mèche en 10 L400 mm.

Et surtout, nous allons vous donner nos futures dates, fin octobre, faut y aller, ça vaut le coup et c’est facile, venez nombreux… Charlotte viendra peut être, c’est l’occase de se balader en montagne et faire de la première (et de la désob aussi) A+

17

Participants à l'activité

Frédéric AFrédéric A.
Gaëtan PGaëtan P.

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *