Biologie dans le porche du Guiers mort, grotte de la Porte de l’Enclo

du 15/08 au 16/08/2020 | St Pierre de Chartreuse (38 - Isère) | France

Samedi matin, nous partons pour échantilloner le porche du Mort Ru dans le cadre de l’inventaire biospéologique de la Chartreuse. Nous pique-niquons à coté de la voiture à « Les Varvats ». Nous démarrons la marche d’approche en direction du Mort Ru peu après 13 h. Mes coordonnées GPS, pris sur Grottocenter, nous amènent à la base d’une belle falaise. Il ne manque que le « porche majestueux » du Mort Ru. Je longe la falaise vers le haut sur 100 m et vers le bas sur 300 m sans rien trouver. De retour sur le sentier, nous le descendons sur une centaine de mètres. Après 2 h 30 de marche et de recherche, nous abandonnons et revenons à la voiture. Ce sera pour une autre fois. Après une bonne bière dans le cirque de St Même, nous décidons de faire le lendemain le porche du Guiers mort. Nous dormons à la belle étoile dans une petite prairie près de Perquelin.

Dimanche, nous montons en 55 min au porche du Guirs Mort. Il fait chaud dehors mais glacial à l’intérieur (5,5°C). Il va falloir s’équiper plus chaudement à l’avenir.. Josiane fait ses prélèvements tandis que je renseigne pas mal de touristes sur l’extension de la cavité. Je fais le tour de la galerie d’entrée, repérant les deux arrivés du réseau, soufflant toutes deux un courant d’air glacial. Les papillons Triphosas s’amusent dans le courant d’air. Finalement frigorifiés, nous ressortons vers midi (TPST : 2 h). Nous reprenons la route de Villeurbanne qui nous fait passer dans les gorges du Guiers Mort. Nous nous arrêtons à la grotte de la porte de l’Enclo et Josiane refait une courte récolte.

2

Participants à l'activité

Josiane LJosiane L.

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *