Caborne de Menouille

le 19/01/2020 | Cernon (39 - Jura) | France

Nous sommes trois personnes à participer à cette sortie organisée à la dernière minute. Nous partons à 8 h 00 du parking de covoiturage de Beynost. La cavité n’est pas très éloignée de Lyon (1h30), facile à trouver et nous entrons sous terre à 10 h 00. L’entrée est protégée par une immense grille de 3 m de haut, mais on peut passer à côté. Nous allons tenter de faire la boucle entre le réseau supérieur et le réseau inférieur par l’intermédiaire du P60.

La galerie d’entrée est immense. Nous observons des chauve souris (9 petits rhinolophes, 3 grands rhinolophes et 1 murin des marais). Deux passages aquatiques sont présents avec un niveau d’eau jusqu’aux genoux. Arrivé au 1er carrefour à 320 mètres de l’entrée, nous prenons à droite pour rejoindre le réseau inférieur. Les galeries sont équipés de rails. Nous avons l’impression de parcourir une mine plutôt qu’une grotte. Nous équipons le P10, nous remonterons par ce puits dans le parcours de la boucle.

Nous retournons dans la galerie principale et prenons le réseau supérieur. Nous équipons en vire le sommet du P60 et parcourons la rivière Frachon. Le débit est important, la progression est variée dans un méandre. Nous passons une chatière en hauteur du méandre. Nous ne pouvons pas continuer, un ressaut de 5 m à descalader suit. Il n’est pas indiqué sur le descriptif et nous avons laissé les kits d’équipements à l’entrée de la rivière. Nous faisons demi-tour.

Fred équipe le P60 (qui a une hauteur réelle de 40 m, l’origine du nom de ce puits reste à déterminer). La base du puits est arrosée par la rivière Frachon qui se jette dans le puits. Il y a pas mal d’ambiance à la base du puits qui est occupée par un petit lac. Un passage en vire avec des broches est présent au-dessus de ce lac et la lucarne qui jonctionne avec le réseau inférieur est bien visible mais il n’y a aucun équipement en fixe contrairement aux indications de la topographie ! Impossible de continuer, le P60 est déséquipé. Nous faisons demi-tour et retournons au P10. Nous poursuivons dans le réseau inférieur. Un ressaut est conforté par des étais et diverses planches en bois, nous devons passer au travers de cette structure et ce n’est pas très rassurant ! Il y a des odeurs d’hydrocarbures. Nous arrivons enfin de l’autre côté de la lucarne du lac, mais elle est inaccessible également sans équiper, la topographie ne décrit pas cet obstacle.

La boucle sera réalisée une prochaine fois, maintenant que nous avons mis à jour la fiche d’équipement.

Au retour, nous nettoyons le matériel dans la rivière d’Ain et nous sommes sur Lyon en début de soirée.

Après renseignements pris (Spélunca n°103), les aménagements observés dans la grotte datent de 1961, et ils ont été réalisés lors de la construction du barrage de Vouglans situé à quelques centaines de mètres. La galerie d’entrée a été mise au grand gabarit par EDF, elle était à l’origine constituée de passages bas, d’un siphon temporaire et d’une voûte mouillante. Merci EDF !

Profondeur : – 55 m

TPST : 6h15

Participants à l'activité

Vous devez être identifié pour voir la liste des participants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *