CH3 et CH17

du 21/08 au 24/08/2017 | Samoens (74 - Haute-Savoie) | France

Montée le soir au refuge le lundi 21 aout 2017 avec le reste amarrages et de petites cordes du placard du club (reste juste le kit avec la corde, prochain coup), et préparation du matos après des pâtes à la carbo.

Le mardi 22, nous passons une bonne partie de la journée a nettoyer le refuge.. en effet la « souris », ou autre nuisible, a ronger des bouchons et tous ce qui se mange facilement…

Toutes les bouteilles et bolino sont dans des futs, reste que des objets métalliques ou en plastique dur. Résultats, 3 gros sacs poubelles.

Départ pour le CH3 vers 17 heures chargé, perfo et matos (cordes + amm du placard), pour y passer la nuit à la belle.

Mercredi 23, nous avons la visite amicale de 2 Vulcain, André Jayet et son épouse, qui arrivent comme 2 jeunes de 20 ans, même pas essoufflés, mince, quel forme. Nous en profitons pour boire un café et trainer un peu au soleil, tout en discutant du CP1, CP16, CH3 et autres sujets Vulcain, du coup, petit tour dans le CH3 pour couper les bouts de cordes des puits et ressauts (2 longueurs récupérées), et remonter un kit avec de la corde et des amarrages. Le siphon est plein de terre, nous creusons un peu… très, très fort CA soufflant assez froid, cela fait un bruit assourdissant dans la voute mouillante sèche.

Nous ressortons manger et faisons un petit tour rapide dans le CH17… il faut absolument regarder la topo, c’est un petit méandre assez étroit et accrocheur au début, mais le fond vers -100 donne à priori dans une rivière non topographiée, c’est du lourd tout ca!

Nous équipons le ressaut d’entrée avec 2 spits et un petit oeil en 8 mm dans la roche (+ AN : gros trous dans la roche en amont), prévoir C8 (facultatif).

Suivi d’un petit méandre étroit et chiant avec les kits, puis d’un P6 que l’on équipe avec 2 spits (à doubler la prochaine sortie), prévoir C10 (facultatif).

Suivi d’un petit méandre étroit et chiant avec les kits… puis d’un autre puits plus grand, mais déjà équipé (spitté).

Nous ressortons en déséquipant les 2 cordes, car nous devons redescendre au B6 chercher du matos…

Il faut absolument retourner dans le CH17, par contre faut-il laisser équiper ?

A priori, à part dans le 1er ressaut, c’est hors crue, peut être pouvons nous laisser 2 ou 3 cordes lovés sur les puits  ou ressaut à équiper ?

Et sinon, l’étroiture / lucarne qui rejoint la rivière est très étroite, faut prévoir la massette ?

Le soir, A/R au B6, ou nous récupérons du matos de désob pour le CH3 avec de l’eau… nous en profitons pour récupérer le baudart complet de Gaé, ses bottes, son mini kit et sa survie. La « souris a déjà fait des dégâts, nous mettons en hauteur tous les sacs et rangeons au mieux.

Jeudi 24, il fait toujours beau, même si la pluie est annoncée… petit tour dans la VM du CH3, nous redescendons tous le matériel et faisons le point matos.

Désob dans la glaise, assez sèche, pour pouvoir passer le prochain coup… ça passe.

Nous ressortons en tirant les cordes et laissons tous notre matos (et celui de Gaé) dans le CH3 pour le prochain coup. Dehors il pleut, c’est l’heure de rentrer a Lyon, en passant par Thonon donc Morzine pour voir un collègue.

Charlotte nous reçoit au refuge pour boire une ou deux bières, dont une tournée offerte par André et son épouse, merci à eux, c’est très sympa… J’en profite pour remercier tous les « Anciens », grâce à eux et à leur amitié, nous essayons de continuer à nous faire plaisir dans toutes ces étroitures et toutes cette boue.

Retour à Lyon et à sa canicule ce jeudi vers minuit.

 

 

TPST : 8h

Participants à l'activité

Vous devez être identifié pour voir la liste des participants

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *