Congrès Saint Vallier (06)

du 18/05 au 26/05/2015 | Saint Vallier de Thiey (06 - Alpes-Maritimes) | France

Congrès FFS à Saint Vallier de Thiey (Alpes Maritimes)

Lundi 18 mai 2015

Le congrès débute le vendredi 22 mai au soir. De nombreuses cavités sont équipées depuis début mai. Je profite de cette occasion pour découvrir la région et ses cavités quelques jours avant le congrès.

Départ de Lyon en début d’après midi. Arrivée en début de soirée sous la chaleur et le beau temps (ce sera la seule fois du séjour). Je suis au camping du parc des Arboins à la sortie de Saint Vallier en direction de Grasse. Je m’installe à côté d’une tente, ce sont des spéléos de l’Indre qui sont arrivés depuis quelques heures.

Mardi 19 mai 2015

Aven du Petit Renard à Mobylette (Saint Vallier de Thiey – 06)

Participants : Claudine et Thierry Masson (SC de Valencay – 36), Frédéric Delègue (Vulcain)

Nous choisissons de faire une petite cavité pour débuter le séjour, l’aven du Renard à Mobylette, située à moins de 5 minutes en voiture du camping avec 3 minutes de marche d’approche. C’est une verticale de 120 mètres, on ne quitte quasiment pas la corde.

La cavité est équipée dès l’entrée mais il n’y pas de corde ! Seuls sont installés les amarrages. Le descriptif précise que le ressaut d’entrée peut se désescalader. La corde du ressaut d’entrée n’a peut être pas été installée avant le congrès en raison de la proximité d’une école primaire.

Nous nous changeons et je descends le ressaut. Un P14 suit et il n’y a toujours pas de cordes mais les amarrages sont bien en place. Nous supposons que la corde a été volée.

TPST : 5 minutes

Nous rentrons au camping. Nous programmons de faire l’après midi un petit canyon, sec, je n’ai pas de néoprène.

Canyon du vallon de Beiral (Escragnolles – 06).

Participants : Claudine et Thierry Masson (SC de Valencay – 36), Frédéric Delègue (Vulcain)

Nous garons la voiture à la sortie du « canyon ». Nous suivons les indications du topo-guide. Au bout d’une 1/2 heure de marche d’approche et du dénivelé effectué, nous constatons que le descriptif n’est pas fiable. Nous rejoignons une combe qui semble être le canyon. Nous la descendons depuis son sommet. Nous traversons des broussailles, passons quelques ressauts, croisons des reptiles, et nous arrivons enfin sur des amarrages. Nous parcourons en 3/4 d’heure le canyon (1 h 30 indiqué sur le topo-guide). La plus grande longueur est de 10 mètres. Canyon très bien adapté pour des JNSC, mais un peu éloigné de Lyon.

TPC : 1 h 30 (dont 3/4 d’heure en vrai « canyon »).

Au retour nous passons au camping spéléo et il y a 2 groupes installés : des Parisiens et des Lotois. Ils nous confirment le vol de la corde de l’aven du Petit Renard à Mobylette. Ils voulaient le faire la veille.

Mercredi 20 mai 2015

Traversée aven Primevères-aven Ollivier (Caille – 06)

Participants : Hervé Dumay, Yannick (Gaspard – 93), Bertrand (Montgeron – 91), Jean Pierre et Geneviève (Lot – 46), Frédéric Delègue (Vulcain).

Je me joins avec les Parisiens et les Lotois. Marche d’approche de 5 minutes. L’aven des Primevères est étroit et nous comprenons pourquoi les organisateurs conseillent absolument de faire la traversée dans ce sens. C’est un labyrinthe, heureusement très bien fléché. L’aven de l’Ollivier est beaucoup plus large, agréable à remonter.

TPST : 3 h

Profondeur : 120 m

Orage terrible dans la nuit. Les campeurs du camp spéléo ont craint que leur tente s’envolent.

Jeudi 21 mai 2015

Aven des Ténèbres (Andon – 06)

Participants : Hervé Dumay, Yannick (Gaspard – 93), Bertrand (Montgeron – 91), Jean Pierre (Lot – 46), Frédéric Delègue (Vulcain).

C’est une cavité d’envergure de la région. La marche d’approche est de 30 minutes environ et c’est fléché (en suivant le topo-guide, je ne suis pas sûr que l’on aurait trouvé l’entrée). Les puits s’enchaînent jusqu’à -280 mètres avec plusieurs longueurs plein pot de 40 à 45 m. Ils sont très esthétiques. La physionomie de la cavité change à – 280 m, la boue apparaît. Nous voulons faire le fond à -440 mètres. Nous trouvons le réseau parallèle qui rejoint à -405 mètres, il est équipé. Hervé et Yannick s’y engagent car le descriptif du réseau -440 ne les motivent guère. De notre côté, nous cherchons le passage de ce réseau. Nous progressons dans des galeries plus ou moins spacieuses équipées en fixe, mais un peu argileuse. Nous ne trouvons pas le passage, il ne doit pas être équipé et nous retournons au départ du réseau – 400. Nous décidons de rejoindre Hervé et Yannick. Le P39 qui débute le réseau est de toute beauté avec son petit lac à sa base. Le puits arrose. Nous suivons la rivière, la progression est plus ou moins aisée et nous ne pouvons pas rester les pieds au sec, mais l’eau n’est pas très froide. Nous les rencontrons quasiment au fond, ils ont commencé leur remontée. Nous rejoignons le fond tandis qu’ils remontent. Nous n’atteindrons pas le siphon terminal qui est barré par une étroiture sévère.

Retour en surface en fin d’après midi et il pleut.

TPST : 5 h 30 à 7 h selon les équipes

Profondeur : – 400 mètres

Vendredi 22 mai 2015

Aven Saint Joseph (Saint Vallier de Thiey – 06)

Participants : Frédéric Delègue (Vulcain)

Les Parisiens hésitent à faire de la spéléo ce jour, et voudraient faire la grotte de Pâques qui ne me tente pas.

Je vais faire l’aven Saint Joseph. Le topo-guide est cette fois très précis, et je trouve sans difficulté la cavité (2 minutes de marche d’approche). La cavité est constituée d’une belle verticale plein pot de 70 mètres dans un puits magnifique. Une galerie fossile suit avec des plafonds recouverts de superbes concrétions. Un dernier petit puits permet d’accéder à une rivière de toute beauté. Siphon à 200 mètres en aval. En amont, une 1ère voûte mouillante (passage bas plutôt) est à passer à 300 mètres. Une 2ème voute mouillante suit peu après (c’est une vrai voûte mouillante avec juste la tête qui doit dépasser). Je fais demi-tour et retour à l’extérieur.

TPST : 2 h 30

Profondeur : 140 mètres

Les spéléos commencent à affluer sur le site du congrès. Le camping spéléo se remplit petit à petit, il était quasiment désert jusqu’en début d’après midi.

Je voulais installer le stand du CDS 69 ce soir (c’est ce qui était prévu dans le calendrier d’organisation), mais c’est reporté au lendemain en début de matinée.

Samedi 23 et dimanche 24 mai 2015

J’installe le stand CDS dans le gymnase du collège. Le proviseur complique très sérieusement la mise en place des stands et les organisateurs s’arrachent les cheveux. Le Président du Département des Alpes Maritimes serait intervenu auprès du proviseur pour arranger les choses.

La foule n’est pas nombreuse sur les stands. Nous avons le temps de discuter avec les autres stands, il était nécessaire d’avoir de la lecture pour ne pas s’endormir.

Devant le peu de succès de vente sur le stand CDS, je range tout le dimanche soir.

Lundi 25 mai 2015

Aven du KKG (Saint Vallier de Thiey – 06)

Participants : Laura Durand (FLT – 38), Solène (Mayenne – 53), Jean Michel et Charlotte (Ariège – 09), Frédéric Delègue (Vulcain)

Dernier jour de spéléo pour de nombreux participants. Nous voulions à l’origine faire l’aven de l’Air Chaud mais devant le nombre de voitures présentes devant l’entrée, nous nous reportons sur l’aven du KKG situé à proximité.

L’aven du KKG, les avens de St Joseph et de l’Air Chaud font partie du même réseau. L’aven du KKG est à l’aval de ce réseau et il a été découvert il y a peu de temps. La cavité est fermée, elle a été ouverte exceptionnellement pour le congrès.

Le début de l’entrée est plutôt étroit (cela ressemble à l’aven St Joseph en plus sale). Les puits s’enchaînent ensuite jusqu’à – 190 mètres. Deux d’entre eux sont très beaux. Une petite galerie basse constituée de boue liquide permet d’accéder à la rivière. La cavité change alors totalement de physionomie, les volumes sont importants, la roche est déchiquetée. L’intérêt de cette cavité réside à atteindre la rivière. Nous la parcourons vers l’aval sur 300-400 mètres. Nous rencontrons un groupe de spéléos des Hautes Alpes qui fait une pause avant de passer la voûte mouillante. Jean Michel et moi atteignons cette voûte mouillante qui est plutôt un passage bas et on peut le passer sans se mouiller au delà des cuisses. Nous parcourons encore 100 – 200 mètres avant de faire demi-tour. Nous faisons aussi un petit détour sur 100 mètres vers l’amont de la rivière. Solène, Laura et Charlotte ont déjà commencé à remonter les puits.

Le retour dans la galerie de boue liquide est un vrai bonheur et les passages étroits, terreux et humides dans la zone d’entrée laissent un souvenir impérissable.

TPST : 4 h à 4 h 30 selon les équipes

Profondeur : – 230 mètres

Nettoyage du matériel au lavoir vers le camping spéléo en fin d’après midi.

Mardi 26 mai 2015

Balade à Cannes sur la Croisette en matinée. Pliage de la tente sous la pluie avant le retour sur Lyon en soirée.

1

Participants à l'activité

Vous devez être identifié pour voir la liste des participants

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *