Coume Ouarnède : Stage M1

du 04/05 au 08/05/2016 | Arbas (31 - Haute-Garonne) | France

Mercredi 4 mai

Nous sommes accueillis à 16 h et le ton est rapidement donné : Briefing de début de stage et mise en kits. Ça fait bizarre d’être à la place du stagiaire et d’être évalué.

Tout au long du stage, Thomas et Chris composeront mon équipe

Jeudi 5 mai

Notre objectif est d’atteindre le Camp 2 du gouffre Pierre en passant par le Gouffre Jean-Denis. Vincent Biot nous supervise.

Une fois sur place, je commence à équiper et tout se passe bien même si quelques passages étroits ne nous facilitent pas le passage. Nous nous aidons donc, sous l’oeil un brin taquin de Vince, pour que nos 5 gros kits nous suivent.

Nous atteignons notre objectif vers 17h30 et faisons demi tour. Je finirai la sortie dans des conditions pas tout à fait optimales, sans pantin (sangle cassée), avec une lampe en panne et un croll qui n’accroche plus… Bref quelques opérations de maintenance s’imposent avant la poursuite du stage

TPST : 14h

 

Vendredi 6 mai

Démonstrations techniques sur la falaise dite de l’EFS.

Nous bénéficions presque d’une grasse matinée après les retour tardif de la veille mais les évaluations continuent.  Nous commençons par équiper une ligne sans utiliser de mousquetons avant de répéter décrochement, balancier espagnol, montage de tyrolienne, etc.

Ces exercices étant rapidement réalisés, nous rentrons tôt et préparons rapidement notre dernière sortie.

 

Samedi 7 mai

Objectif : Salle d’effondrement du Gouffre Bernard par le Gouffre Duplessis et le réseau ras-le-bol en techniques légères

Cadre : Nicolas Clément

Cette fois c’est Chris qui commence. Malheureusement, il ne se sent pas bien, mal à l’aise sur les cordes de 8mm et décide de remonter. Nous poursuivrons malheureusement sans lui. Heureusement, Nico est moins taquin que Vince et nous porte un kit.

Le gouffre est joli et nous permet de prendre pied au final dans une petite rivière sympathique. Une erreur de cheminement dans les réseaux horizontaux ne nous permettra pas d’atteindre l’objectif fixé. Malgré tout, satisfaits, nous faisons demi-tour à la salle PDNP.

Une fois de plus à la remonté, nous referons notre décrochement quotidien.

Nous ressortons vers 22h30 et nous nous détendons en songeant que l’évaluation est terminée.

TPST : 13h

 

Dimanche 8 mai

Thomas et moi remontons le matériel à Lyon ainsi que Vladimir qui a un train à prendre en fin de journée. Nous menons donc un nettoyage ultra efficace (1h30) et faisons les débriefing collectif et individuels. Seul Chris n’est pas reçu.

Le retour par l’autoroute A7 dans les bouchons du weekend de l’Ascenssion restera l’épreuve la plus dure. Voyant que Vladimir n’allait pas avoir son train, nous lui trouverons en dernière minute un covoiturage Montélimar – Bâle qui lui permettra d’avoir son avion le lendemain matin

 

 

Participants à l'activité

Vincent SVincent S.

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *