Explo réseau Qui Fil Ou ? JB

le 29/07/2017 | Samoëns (74 - Haute-Savoie) | France

Nous programmons ce week end de reprendre l’exploration arrêtée en 2012 sur un P5 dans le secteur du puits des Etincelles au JB (cela se situe depuis le V11, à 10-12 m de la base du puits Par’eau).

Nous montons vendredi soir pour arriver vers 23 h 30 au refuge. Nous pensions monter léger mais c’est encore raté pour cette fois, avec deux perfos et batteries ainsi que 4 livres du JB et l’EV n°74. Nous constatons au refuge, en fouillant dans la nourriture, que les souris et mulots ont fait du dégât. Même le couvercle du pot de Nutella a été attaqué. Nous entamons la préparation du matériel pour le lendemain avant de nous coucher.

Samedi 29 juillet 2017

Fin de la préparation du matériel dans la matinée, nous posons les livres du JB et l’EV au refuge du Folly puis nous partons au V11. Nous sommes aussi chargés que la veille entre les 25 amarrages, 180 m de cordes dont 50 m pour l’entrée du V11, le perfo, le matériel perso, matos topo…., nous avons de grandes ambitions !

Nous constatons qu’il y a un kit de 50 m de cordes à l’entrée du V11, nous emmenons malgré tout les 180 m de cordes. Entrée sous terre à 13 h 00 sous un beau soleil. La neige a bien fondu dans le V11.

Nous arrivons sans difficulté devant le départ du réseau du puits des Etincelles. L’équipement en place (goujons) est plus éparse que ce que nous pensions et nous devons le reprendre en partie.

Nous rejoignons le terminus de 2012 et poursuivons l’équipement. A la base du P5, un autre ressaut suit, puis un boyau impénétrable de quelques mètres qui semble rejoindre le sommet d’un puits. Nous avons fait 12 m de topo et notre moral tombe au plus bas d’un coup.

Revenons à la base du P5, un petit méandre étroit part. Nous avions jeté un premier coup d’œil à la descente. Nous nous y engageons pour être sûr d’avoir tout fouillé mais sans illusion sur une suite. C’est la chatière qui barre l’entrée du méandre qui donnait l’impression que c’était étroit, car après un ressaut, nous arrivons sur un puits bien taillé de 12 m.

L’équipement du puits est complexe. Nous perdons une mèche de 8 mm en creusant, impossible de la sortir de la roche. Ce sera le puits de la Mèche. A sa base, un puits parallèle arrive, cela semble être le puits dont le sommet est le boyau impénétrable sur lequel nous nous sommes arrêtés tout à l’heure.

Les ressauts s’ensuivent, cela part en colimaçon. La largeur moyenne des puits est de 2-3 m, dans une roche noire veinée de calcite. C’est un réseau fossile, plutôt propre. Plus ça descend, plus c’est joli. Nous nous arrêtons devant un P10 sur manque d’amarrages. Nous avons équipé de multiples façons : spits, amarrages naturels, amarrages forés (ou lunules). Avec le perfo et les nouvelles mèches de 12 mm, un spit est planté en moins de 3 minutes ! L’équipement avec des amarrages forés et nœuds de tisserands est très efficace également, cela évite la corrosion des amarrages métalliques.

Nous n’avons pas fait beaucoup de topo (57 m), mais cela a pris du temps d’installer 25 amarrages et l’équipement des ressauts était assez technique.

Ce réseau « Qui Fil Ou ? » doit rejoindre une rivière que nous entendons dans le lointain, mais à quel endroit car la direction principale du réseau va vers le nord.

Retour sans encombres à l’extérieur vers 22 h 30.

TPST : 9 h 30

Descente rapide au refuge. Nous avions informé Charlotte d’un retour possible à minuit, et nous arrivons à 23 h 45.

La tapette laissée au refuge a bien fonctionné, un mulot a été attrapé.

Nous fêtons la première par un repas avec des aiguillettes de canard accompagnées d’aubergines fris et de riz.

Dimanche 30 juillet 2017

Grasse matinée. Le temps est superbe, nous profitons de la matinée pour ranger et nettoyer le matériel.

Apéritif pris au refuge du Folly, nous voyons arriver le mauvais temps. Nous avons juste le temps d’arriver au refuge du bas avant l’averse orageuse.

Nous faisons un tour l’après midi à la désobstruction d’Héloise sous le Criou entre deux averses. La neige a bien fondu mais il reste une bonne épaisseur.

Retour à Lyon en soirée.

TPST : 9 h 30

Participants à l'activité

Guillaume CGuillaume C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *