Grotte de Bury (suite)

le 15/11/2015 | Izeron (38 - Isère) | France

Départ matinal à 7 h depuis le parking Décathlon à Bron pour rejoindre à 8 h 30 sur le parking de Bury, Cécile et Cyril qui sont déjà équipés.

Entrée sous terre à 9 h 15. Il y a un peu moins d’eau que 3 semaines auparavant. Les néoprènes nous permettent de progresser plus vite, ce n’est plus nécessaire de faire des acrobaties pour passer les vasques. La bassine et l’étroiture des Cyclopes se passent sans encombres. S’ensuit rapidement un nouveau passage bas dans une vasque. Le parcours se poursuit sans encombres jusqu’à -250 m. Comme il est précisé dans le descriptif, plus on descend, plus c’est magnifique. Le puits des Ténèbres vaut le détour. En revanche, l’équipement en place à partir de l’étroiture des Cyclopes est principalement en mono-point, et est même dangereux sur le puits de l’Escarpolette.

Nous sommes bloqués à -250 m. Deux obstacles non indiqués sur la topo sont à passer et nous n’avons qu’une seule corde de secours. Nous faisons demi-tour, il était l’heure de toute façon.

Pause casse croûte puis retour en surface en fin d’après midi. Le passage à la remontée de l’étroiture des Cyclopes se passe sans trop de difficultés, il est nécessaire d’avoir un peu de patience. Le ramping dans le boyau d’accès est presque plus fatiguant.

Très belle cavité qui mérite le détour avec une des plus belles rivières souterraines du Vercors. Presque tous les obstacles à partir de l’étroiture des Cyclopes sont à rééquiper.

8 h 30 à 9 h 30 selon les équipes

Participants à l'activité

Clément BClément B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *