Le Ventilo

le 11/02/2017 | Vaux-en-Bugey (01 - Ain) | France

Ce week-end c’est dit : j’emmène Tim faire de la spéléo!

Le choix de la cavité est vite fait; ce sera le Ventilo. Au départ je me dis qu’étant seul le plus simple sera peut-être de rentrer par la partie basse mais au final plus ça va et plus je me dis qu’il est envisageable de faire la traversée.

Samedi matin nous partons donc de Lyon après avoir fait notre kit, et arrivons sur place vers 11h30. Tim est déjà en tenue de combat et il ne reste plus qu’à lui rajouter bottes, baudrier et casque. J’enfile combie et sous-combie et fourre tout le reste dans mon sherpa. J’ai une corde et des amarrages au cas où je décide de faire la traversée ainsi que de l’eau et à manger.

Nous attaquons la montée qui est vraiment trop dur et vraiment trop longue pour les petites jambes de Tim. Arrivés au 3/4 de la montée, je suis contraint de laisser Tim sur le bord du chemin…….pour mieux venir le chercher et porter une fois mon kit déposé un peu plus haut! La descente en revanche est super cool! Tout shusssss sur les fesses!

On arrive  au niveau de l’entrée et Tim est un peu fatigué. J’opte donc pour la traversée de la grotte (histoire de le finir niveau fatigue 😉 ). Mais d’abord pause déjeuner.

Une fois terminée, Tim est impatient de rentrer sous terre. Je finis donc de tout ranger et partons à l’aventure dans cette fabuleuse grotte!
« Waaaaah trop bien papa, regarde il y a des gros cailloux! » ou « Ooooh regarde, des araignées; attention tu ne les embête pas papa, elles font dodo » ou encore  » Des papillons papa, des papillons, regarde……oh mince je l’ai écrasé! » et pour finir  » Waaah une chauve-souris papa! BOUUUUH zut je ne l’ai même pas réveillé! »
Bref voici à peu près les expressions dont j’aurais le droit tout au long de la sortie.

Au final, la descente du puits s’est bien passé; après avoir équipé la main courante sur broche en mode canyon, c’est à dire rappelable, je descends avec Tim accorché sur mon porte matos……en dyneema et longé court à moi sur mon MAVC.

La suite fût très sympa et Tim très cool; j’équipe les mains courantes en laissant Tim dans une zone où il ne craint rien ou alors attaché, puis je reviens le chercher pour lui faire passer l’obstacle tranquillement. Il profitait des moments où j’équipait pour observer la faune et la flore cavernicole et parfois écraser quelque araignées heureusement déjà mortes.

Vu le temps qui passe et l’heure de sortie indiquée, je décide de ne pas me lancer dans la visite de la partie basse avec le toboggan et passe au dessus de cette zone par la main courante. Nous progressons au rythme de Tim qui sans cesse m’interpelle par la beauté des lieux.

Nous arrivons enfin vers le boyau final où habituellement nous éteignons les lumières pour les JNSC; je le propose à Tim mais bof pas convaincu. Et c’est une bonne chose car très rapidement nous nous retrouvons à 1,5-2 m d’un blaireau qui semble ne pas être endormi. Prudemment  nous avançons vers la sortie tout en gardant un oeil sur lui. Il recule petit à petit; du coup je fais passer Tim devant moi au cas où le blaireau se sente attaqué et qu’il veuille se défendre. Mais rien, il me regarde, ne bouge pas; j’en profite pour sortir mon téléphone qui me sert depuis le début de la sortie, d’appareil photo, et prend une rafale de clichés, puis file rattraper Tim. Nous passons à coté de monticules de petites branches, de feuilles mortes, et crottes plus ou moins fraîches.

Tim est ravi! « Papa, c’est trop cool la pesléo » et « Moi je fais de la pesléo papa! »sont ces deux premières phrases une fois sorti. Nous entamons le retour en passant directement par le bas de le forêt afin d’éviter le dénivelé. Nous arrivons à la voiture tranquillement et nous nous changeons.

Il n’est pas tard, alors je propose à Tim d’aller voir les copains qui plongent au Perthuis. Malheureusement nous ne les verrons pas puisque déjà rentrés depuis longtemps faute de bonne visi et de problème d’oreille.

Mais bref une super sortie avec mon fiston qui adore la PESLEO!!!

TPST : 2 h

Participants à l'activité

Guillaume CGuillaume C.

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *