Plongée à Goule Noire

le 27/05/2018 | Rencurel (38 - Isère) | France

Après notre petit tour à la Jarjatte, nous décidons de nous arrêter sur la route du retour pour plonger à Goule Noire. Il a plu ces derniers jours et nous savons que cela va pousser.

Nous grignotons un bout au bord de la route avant d’enfiler les combis et le reste du matos.

Arrivés devant la vasque, nous finissons de nous équiper en gobant pas mal de moucherons. Jérémie passe devant pour ré-équiper le fil d’ariane forcément cassé. Je le suis de près et fait du nettoyage (pas mal d’anciens fils sont coupés et restent coincés). Nous allons pour sortir le S1; Jérémie aperçoit de l’écume, sort la tête et se prend une belle claque avant de me dire de faire demi-tour car pas possible de sortir dans ces conditions. Ok, on rentre.

On sort de l’eau et regagnons l’aval pour faire la boucle. Cette fois-ci je passe devant et ré-équipe le fil sectionné à plusieurs endroits. Il y a toujours la cablette qui est présente et déchiquetée. Je poursuis. Je change de détendeur et là impossible d’avoir de l’air. Deuxième inspiration, toujours pas! Bon je reprends l’autre, regarde le mano de la bouteille qui refuse de me donner de l’air: 0
première fois que cela m’arrive. Je ne comprends pas bien d’où vient le problème.
Considérant que je ne peux plus compter sur elle nous faisons demi-tour et sortons la tête de l’eau. Jérémie me demande alors si j’ai essayé de fermer ou d’ouvrir mon bloc? Effectivement je n’ai pas essayé et c’est bien la solution. Mon bloc s’est refermé seul, sûrement que je suis passé dans le méandre amont. Pas grave, pas de peur, juste un peu surpris. C’est aussi comme ça que l’on apprend.

Nous remontons le chemin sous une belle averse, nous changeons et allons boire un chocolat chaud chez Jérémie

20 min

Participants à l'activité

Guillaume CGuillaume C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *