Prospection Vercors Sud

du 30/03 au 01/04/2015 | Richardière (38 - Isère) | France

CR prospection Vercors sud du 30 Mars au 1er Avril

Participant : Fred Alvarez, Gaëtan Poschmann

lundi 30 Mars:

Nous quittons Lyon et son énorme bouchon, en fin d’après midi, direction le parking de la Richardière, au pied du mont aiguille. Nous attaquons la montée du pas de l’aiguille à la lueur des frontales. Nous nous arrêtons à la cabane de Chaumailloux pour y passer la nuit.

TPER : 1h30

Mardi 31:

Réveil matinal à 6h45. A 8h30 nous partons raquettes au pied et sac (plus que lourd !) au dos, en direction de la pointe sud du Vercors et plus particulièrement jusqu’au grand gouffre d’Assiriau (au dessus de Châtillon en Diois). Nous avons prévu de passer la prochaine nuit dans un abris pointé sur la carte, non loin du gouffre…

Le soleil est de la partie jusqu’à la pause repas de 14h, puis des nuages de plus en plus chargés débordent sur les hauts plateaux, nous apportant leurs lots d’eau. Vers 16h, nous sommes sur zone et commençons à chercher notre refuge pour y déposer les sacs et repartir en mode spéléo. Mais le sort en a décidé autrement : nous trouvons bien l’abri et la bergerie pointée sur la carte, mais ils sont en état de ruine, et ne peuvent en aucun cas nous abriter pour la nuit, surtout avec le mauvais temps qui c’est installé.

Nous n’avons pas d’autres choix que de faire route arrière et rejoindre notre point de départ. Heureusement, la beauté des lieux, fait oublier les douleurs que procure le sac et nous relativisons en prenant cette excursion comme un entrainement au portage en vu de faire le C37…

Nous atteindrons de nouveau Chaumailloux à 21h30, soit 13h de portage plus tard. Nous dînons copieusement et nous couchons sans demander notre reste.

TPER : 13h

Mercredi 1er Avril:

Après une bonne nuit réparatrice et histoire de ne pas avoir trainé le matos spéléo pour rien (hormis le fait que c’est de l’entrainement!) nous décidons d’aller faire un tours sous terre dans la grotte du pas de l’aiguille, que Fred ne connait pas. Nous grattons un peu et trouvons un chantier facile à mettre en œuvre pour une prochaine fois : l’actif principale sort d’un petit siphon, qui pourrait passer en abaissant le niveau de base…

Une fois la petite escapade souterraine finie, nous plions bagages et regagnons la vallée avec le mont aiguille et les glaciers de l’Oisan en fond d’écran.

Retour sur Lyon en fin d’après midi, avec un beau coup de soleil sur le visage en souvenir!

TPST : 1h30

TPER : 1h

Gaë

Participants à l'activité

Frédéric AFrédéric A.
Gaëtan PGaëtan P.

Un commentaire sur “Prospection Vercors Sud

  1. Salut, jadore !
    le coup de la bergerie en ruine ou réhabilitée en bergerie fermée à clé: du vécu, des souvenirs..
    Je vais pas arriver à vous suivre si vous démarrez déjà l’entrainement de cette façon !
    Patou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *