Puits des Juscles

le 27/12/2014 | Le Pertuis (43 - Haute-Loire) | France

J’avais connaissance depuis de nombreuses années de l’existence possible d’une grotte sur la commune du Pertuis (Haute Loire) ; des personnes y seraient allées il y a longtemps mais ne savaient plus y retourner. Une grotte naturelle dans un vieux massif volcanique, ce n’était qu’une légende comme beaucoup d’autres choses en Haute Loire.

Un canyonneur résidant sur la région m’informe qu’il est allé il y a quelques mois dans cette grotte et propose de me la faire découvrir.

La marche d’approche est rapide (quand il n’y a pas de neige), 10 minutes. L’entrée est située sur une crête dans un chaos rocheux. Elle est étroite et débouche sur un ressaut de 5-6 m. Il s’agit effectivement d’une faille de plusieurs mètres de large. Des blocs de toute taille sont tombés dans cette faille mais ne l’ont pas comblée. On peut se faufiler entre des blocs, passer sous des trémies plus ou moins instables. Il y a un puits d’une vingtaine de mètres avec un magnifique miroir de faille. Après d’autres ressauts, vers – 60 m, nous rejoignons un petit lac avec une eau transparente (on peut estimer sa profondeur à une dizaine de mètres), avec une chauve souris qui flotte en plein milieu.

La cavité est (mal) équipée de spits, de pitons et d’anneaux, dont certains en mauvais état mais malgré tout, les amarrages peuvent tous être doublés, cela frotte tout de même un peu. Les passages entre les blocs et les trémies ont été désobtrués, et cela semble ancien. Des départs sont visibles à différents niveaux avec des traces de désobstruction à chaque fois et toujours dans l’axe de la faille. Cette cavité a probablement été explorée par des spéléos il y a 20 ou 30 ans, voire peut être plus.

Nous ne nous éternisons pas dans la cavité car c’est un lieu d’hibernation de chauves souris (Petit et Grand rhinolophe, Grand et autres murins,…), nous ne voulons pas les déranger.

Retour à l’extérieur en fin d’après midi et il neigeote.

Profondeur : 60 m environ

TPST : 2 h 30

Participants à l'activité

Vous devez être identifié pour voir la liste des participants

Un commentaire sur “Puits des Juscles

  1. Je te conseil de lire les publications du CDS 42 On y a travaillé avec les clubs SGF de St etienne, les éclés du sésame de roche la molière dans les années 80, il y a une autre cavité, le trou de pentecôte, sur la crête en face.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *