Randonnées écossaises

du 16/04 au 19/04/2016 | Glasgow | Royaume-Uni

selfi trioEt voilà! les billets étaient réservés, le rendez vous pris l’année dernière avec Karine pour un petit séjour en Ecosse. pays que Judith et moi rêvions  de découvrir. Départ le samedi 16 en fin d’après midi. Aéroport de Lyon par easyjet.

Arrivée à Edimbourg , bus jusqu’à la station de Glasgow (1h) où Karine vient nous rejoindre à vélo. Un petit resto russe et nous voici avec nos sacs à dos partis pour une soirée dansante style bourrée écossaise, ça commence fort! Le hasard nous y fait croiser une collègue de boulot de Judith, nous passons un bon moment.

Vers minuit nous rejoignons l’appart en coloc de Karine, présentation avec les coloc, installation d’un matelas dans le salon et plan pour le lendemain : ce sera l’île d’Arran en vélo, train et bateau. Karine heureusement a 3 vélos. Je découvrirai au réveil que celui qui m’échoie semble sorti d’une maison barbie (pliant, rose, avec des roues de 30 cm..) Soit disant pour que ces dames soient devant. Bref pédalant comme un clown et transpirant comme un phoque (on en a vu d’ailleurs sur l’île) je réussis tant bien que mal à ne pas les laisser me semer.

Le temps est comment dire…écossais! de rares éclaircies entre de violentes averses avec des rafales de vent histoire que ce soit pas trop facile de se proteger des gouttes.

arranPendant la traversée en bateau nous nous régalons d’un scotisch breakfast avec beans, saucisses et galettes de pomme de terre. Nous avons décidé de gravir le sommet de l’île le mont Goatfell. C’est une rando à pieds et nous laissons les vélos au pied du château dans le restaurant duquel nous savourerons plus tard un délicieux chocolat chaud.

La montée est plaisante, la pluie s’arrête , le paysage d’abord de forêts devient de plus en plus lunaire et se termine dans les plaques de neige. vue superbe sur toute l’île et sur la mer environnante.goatfell hill

Rentrée sur Glasgow assez tardive, courses et pâtes bolo puis discussions sur le meilleur moyen de rando autour du Loch Lomond et dodo sans avoir vraiment choisi.

Inspirée par la nuit Karine à peine levée a trouvé un super plan pour me faire encore faire du vélo moi qui n’en fait pas ma tasse de thé. Elle a quand même eu pitié de ma prestation de la veille et une amie lui a déposé un VTT (mais quand même taille enfant pour que j’aille pas trop vite…). Nous allons faire glasgow – baloc en vélo (30km) en suivant un magnifique canal (vent de face)

bateau rougepuis prendre un bus et faire à pied une boucle sur le « conic hill » qui surplombe le Loch Lomond. La journée est magnifique, le vent chasse les nuages et le ciel bleu se dégage. Je ne résiste pas à partir en courant sur cette portion du West Highland Way (WHW) , la vue du lac et des îles, en arrivant au mont, est tout simplement inoubliable.

conic hillJe médite face au loch en attendant les filles et nous rentrons en bus puis en train cette fois sur Glasgow.

loch lomondNous sommes crevés par le vent et l’effort, repas à la maison , Karine nous fait des légumes farcis au fromage (miam!) et nous préparons la dernière journée.

Ce sera sans Karine cette fois, nous allons judith à vélo, moi en courant prendre le train à Glasgow pour rejoindre Mindlavie et le départ du WHW. L’idée est de faire un aller retour d’une trentaine de km jusqu’à une distillerie de Whiskies qui propose des visites guidées.

En fait nous allons nous paumer, nous séparer et ne jamais nous retrouver… Je ferai le plan prévu mais avec ma seule bouteille d’eau à la main pas de sous pour faire la visite. Juju n’aura pas le courage d’affronter la piste en VTT après ses allers retours sur la fausse route et décidera de retourner m’attendre à la railway station.

Je l’y retrouverai un peu plus tard affamé; pour rentrer ensemble sur Glasgow après une pause chez une amie de karine, journaliste sportive freelance qui teste et revend à prix cassé toute sorte de vêtements et materiels pour le vélo et la course à pied.

Le soir repas de Hagghis préparé par l’infatigable Karine (qui a passé l’am à bêcher son potager,si si) puis soirée dégustation de Whiskies à l’Oran more (?) une ancienne église transformée en bar, boite de nuit.

Nous y retrouvons plusieurs collègues de toutes nationalités et l’ambiance se réchauffe vite sous l’impulsion de ce petit breuvage doré. Un final en apothéose donc pour ces trois jours.

Retour ce matin après un lever avant 4h pour une arrivée à la maison un peu après midi. Vraiment une organisation  au top par karine qui peut venir chez nous quand elle veut!, merci , merci, merci.

et si vous voulez visiter l’Ecosse, vous savez qui contacter!

Lien de téléchargement pour une video de 5 minutes:
https://we.tl/dd4n5FvUb4

 

3 jours

Participants à l'activité

Frédéric AFrédéric A.

Un commentaire sur “Randonnées écossaises

  1. Ça fait vraiment envie d’y aller!
    Ton récit nous décrit parfaitement votre séjour, riche en découvertes de la nature et rencontres amicales arrosées de ce fameux breuvage écossais.
    Merci.
    Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *