Ré-équipement Gampaloup, seconde session

le 26/05/2018 | Méaudre (38 - Isère) | France

Suite à la dernière sortie de rééquipement du Gampaloup pour l’exercice secours de la 3SI, nous ne sommes que deux à avoir pu répondre présent pour cette sortie.

Cette fois nous sommes bien armés: un kit de cordes, d’amarrages, de dyneema…chacun et un perfo et une trousse à spits chacun.

Suite à un mail d’un moniteur du Vercors, affolant un peu tout le monde sur certains équipements et de la purge à faire nous entrons sous terre vers 10h30 et dès le début nous attaquons la purge de blocs, voir même très gros blocs. Nous filons ensuite rapidement à la salle des éclopés, puis prenons la direction du canyon où il reste une main courante à finir ainsi qu’une descente pour rejoindre la suite du réseau. Nous faisons cela plus ou moins rapidement car il faut gérer les pendules correctement.

La suite se fait par un petit méandre que Jérémie a prolonger au niveau de l’équipement pour rejoindre un P7, très joli. Nous mangeons à la base du puits et poursuivons notre chemin en direction du Lac du Tamponnoir. Nous ré-équipons jusque-là et cela prend un peu de temps. Arrivés au lac, Jérémie est devant et commence à descendre le puits jusqu’à s’arrêter au niveau d’écailles instables. Il décide de tout purger et fait tomber des blocs de bien 200 kg. Il descend ensuite doucement en vérifiant que les cordes en-dessous de lui ne soient pas tonchées et atteint l’autre rive. Je le rejoins en ayant équipé un rappel guidé pour faciliter l’accès à la rive.

Nous remontons les puits au-dessus de nous en direction de la trémie de la Salle des Eclopés. Au passage nous purgeons encore et encore les puits. Arrivés à la trémie, nous passons sous des blocs hyper instable; Jérémie me dit que la civière doit passer par là. Cela ne me paraît pas envisageable de faire passer une civière sous cette trémie ainsi qu’une cinquantaine de sauveteurs. Nous décidons donc de purger l’ensemble de la trémie en faisant attention de ne pas se faire coincer par un bloc.
L’un deux, celui sous lequel nous passons, fait presque 300 kg et repose sur un cailloux de 20 cm x 20 cm x 5 cm. Autant dire qu’il n’étais pas question de le laisser en place.
Nous faisons tomber pas mal de caillasses et obstruons partiellement la galerie. Nous partons en laissant la trémie bien purgée. Il faudrait pour bien faire, revenir tirer les grosses pavasses et stabiliser la trémie avant de l’équiper.

Au final nous sortons rapidement en étant conscient d’avoir purger presque 3 m³ de cailloux dans la journée. Une bonne chose de faite!
Il reste encore un peu de job, mais le plus gros est fait.

Retour tranquille sur Lans-en-Vercors et petit arrêt au « Camp de Base » pour boire une bière et voir Nico, qui nous apprend qu’un secours se déroule en Chartreuse. Les CRS feront le job et pas besoin de spéléo pour donner la main.

Env 8h

Participants à l'activité

Guillaume CGuillaume C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *