Scialet des Fleurs blanches

le 23/01/2016 | Bouvante (26 - Drôme) | France

Clément et moi programmons une visite aux Scialet des Fleurs Blanches lors de notre réunion hebdomadaire et Thomas semble d’accord pour nous accompagner.
Clem’ appelle David Bianzani pour savoir s’il est possible d’aller y faire un tour et celui-ci lui propose finalement une sortie avec de l’explo à la clefs.
Qui dit explo dit matos à laisser dans le trou; je fouille donc dans mon garage  pour dénicher du matos à laisser dans le trou et participer à l’équipement.

Samedi matin nous partons donc Tom’, Clem’ et moi-même pour Font d’Urles. Nous sommes suivis de près dans les derniers virages par Manu. Sur place, une bonne  dizaine de spéléo(e)s sont déjà en train de s’équiper. Manu donne le LA et tout le monde finit de s’équiper dans la bonne humeur et la vitesse…non c’est pas vrai faut pas déconner!
Serge et Nico partent en premier pour être tranquilles et faire des clichés du paysage.
Nous suivons bien plus tard.

Nous descendons les puits rapidement, d’autant plus que c’est équipé en double et parfois même en tiple par endroit. On prend un peu plus de temps dans les (petits) méandres.
Nous arrivons à -176 m dans une grande galerie qui nous mène à Nico et Serge en train de photographier de fabuleux « carrés de chocolat ». Brin de causette sur les photos, puis sur les bobos de chacun lors de différentes sorties (bientôt un article dans Gala…), puis direction le garde-manger. Petite pause Grosse pause en attendant les autres puis photo de groupe et précisions des objectifs selon les équipes.

Nous poursuivons avec Manu avec comme objectif fouiller une zone non vue. Nous sommes une petite dizaine et nous nous divisons en trois groupes pour optimiser nos recherches. Je suis avec Tom’ et ? ( un spéléo bien sympa). Petit escalade en libre pour nous, j’installe la corde et le reste de l’équipe grimpe me rejoindre. Nous arrivons dans une grosse salle chaotique. Nous laissons une escalade sur notre gauche et poursuivons dans la galerie qui semble être parallèle avec ce qu’explore Manu. Nous l’entendons même taper au marteau. Nous essayons donc de le retrouver mais en vain.
Nous poursuivons alors dans une branche annexe de la galerie qui se réduit considérablement et franchissons une étroiture. Après plusieurs mètres de quatre-pattes, Tom s’enfile dans un pan incliné légèrement boueux et qui se pince 4-5 m plus bas. Nous supposons qu’il s’agit d’une sorte de trop plein temporaire ou quelques chose dans le genre car des traces d’écoulement sont bien visibles et pas très sec.
Nous faisons demi-tour en fouillant tous les recoins et finissons par rejoindre l’escalade que nous avions laissé au début. J’attaque l’escalade en libre et la sort; 6 m plus haut que les copains, je cherche un point pour mettre une corde afin qu’ils puissent monter. Je jette tout de même auparavant un oeil dans la galerie qui se poursuit au-dessus de moi et finalement c’est un cul de sac. Tom’ me passe le perfo, je fais une lunule dans la roche, mets une dyneema et un maillon et descend rejoindre le reste de l’équipe.

Pendant ce temps nos compères fouillent les environs, cassent des cailloux, et lorsque nous les rejoignons, Manu entame une escalade en artif. 3-4-5 m plus haut il n’y a rien finalement et il redescend. Il est déjà 16h30 bien tassé et personne n’est vraiment motivé pour poursuivre l’explo surtout Thomas qui à un problème au coeur.

Direction la salle à manger où nous rangeons l’ensemble du matos et faisons son inventaire. Puis petite restauration et enfin départ pour Tom’ Clem’ et moi. Nous remontons tranquillement et Tom galère un peu avec son souci au coeur. Le moindre effort lui créé une douleur près du coeur. Tout ressemble à une crise cardiaque. Mais il est fort et connait les symptômes; il poursuit à son rythme et nous sortons du trou à 21h.

Une magnifique pleine lune nous accueille et nous rejoignons les voitures en empruntant la piste de ski de fond. On se change, ravitaillement, constatons que  Serge et Nico sont déjà partis. Tous les autres sont encore sous terre et sont en train de remonter. Nous prenons la route direction nos pénates.

Très jolie sortie, avec de beaux paysages souterrains, en très bonne compagnie et avec un peu de première à la clef. What else? comme dirait Georges…

Ourson

 

TPST: 10h30

Participants à l'activité

Clément BClément B.
Guillaume CGuillaume C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *