Sortie club Chassagne Montrachet

le 22/11/2014 | Plombières les Dijon (21 - Côte-d'Or) | France

Nous arrivons à Chassagne Montrachet vendredi soir. Lever matinal samedi 22 novembre et départ de la 1ère équipe à 8 h 00 pour être à 9 h 00 sur le parking à Plombières les Dijon. Antoine et Patou nous attendent. Il est rare de faire de la spéléo à proximité immédiate d’une grande ville, sauf peut être à Grenoble.

Fred et Boris partent équiper, un groupe de Dijonnais (7 personnes) équipent en parallèle, leur objectif est de continuer des explorations en amont de l’affluent de l’Oasis.

La grotte du Neuvon était autrefois accessible aux plongeurs uniquement. Depuis 2010, une entrée supérieure a été ouverte. Elle permet d’accéder à la grotte par le réseau supérieur (galerie de l’Enclume). L’entrée est située dans un pré sur le plateau bordant la rivière l’Ouche en rive gauche. Les spéléos dijonnais ont installé une cabane pour protéger l’entrée et surtout pour pouvoir se changer au sec.

La désobstruction est stupéfiante, la galerie fait 1,50 m de diamètre et permet d’accéder à la salle de la Cathédrale par une série de puits de 100 m de dénivelé environ. Toutes les membres de l’équipe se retrouvent à la base des puits. Nous faisons un détour pour rejoindre le fond de la galerie, les concrétions sont magnifiques, un balisage a été posé pour pouvoir les protéger. Les galeries ressemblent à celles de Saint Marcel (en plus petit) et la température est ardéchoise. Les formes des galeries sont bien taillées par l’eau, et c’est peu salissant. Nous partons en direction de l’aval. Nous passons des ressauts descendants et remontants.

A l’intersection avec l’affluent de l’Oasis, nous faisons une pause déjeuner. Seuls Nathalie, Gaëtan, Cédric et Fred poursuivent la balade. Fred a oublié la topo à l’entrée de la cavité. Nous continuons à l’instinct. Nous croisons parfois la rivière. Nous arrivons à la salle du Putch. Nous voyons une galerie remontante sur la droite, mais nous continuons dans les grands volumes. La suite n’est pas là, nous revenons sur nos pas et nous prenons cette galerie remontante. La suite est bien là, nous la parcourons pendant 20 minutes environ et nous faisons demi-tour pour ne pas être en retard à l’apéro. Au retour, nous rencontrons Xavier, Guillaume D. et Jonathan de la 2ème équipe. Nous rejoignons rapidement la base des puits et remontons. Nous déséquipons partiellement, les dijonnais déséquiperont ensuite nos 1ères cordes à l’entrée. Nous rencontrons au retour une partie de l’équipe des Dijonnais, ils sont sales et mouillés pour avoir passé une voûte mouillante boueuse. Leur exploration est terminée car ils ont noyé le perforateur lors du passage dans la voûte mouillante.

TPST : 4 h à 8 h 30 selon les équipes.

Profondeur : 120 mètres

Retour à Chassagne Montrachet où tout le monde a déjà attaqué l’apéro. Repas et nuit courte pour certains.

TPST 4 à 8 h 30

Participants à l'activité

Guillaume CGuillaume C.
Gaëtan PGaëtan P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *