Sortie Jura

du 12/05 au 13/05/2018 | Polygny (39 - Jura) | France

amedi 12 mai 2018

Fred, Estelle, Boris, Gabin et Louis se retrouvent à Poligny à 10 h 00 précise comme convenu.

Grotte du Dos à l’Ane (commune de Picarreau – 39) : Boris et Fred partent faire cette cavité, durant ce temps, Estelle, Gabin et Louis font une balade dans les bois et cueillent du muguet.

L’entrée de la cavité est située au fond d’une doline dans laquelle se perd un ruisseau temporaire. Par temps de pluie, les eaux s’écoulent dans l’entrée busée de la cavité. Aucune pluie n’est annoncée dans les prochaines heures.

La cavité n’est pas large dans l’ensemble mais nous progressons facilement. Nous retrouvons le ruisseau sous terre à la base du premier ressaut et nous le suivrons jusqu’au siphon terminal.

Cavité verticale sympathique, propre. Nous ressortons rapidement. Estelle est repassée devant l’entrée avant que nous sortions puis est rentrée ensuite à Chassagne.

TPST : 2 h 30

Profondeur : 68 m

Fred et Boris pique-niquent à proximité du gouffre du Champ Guillobot de qui est situé sur la route pour rejoindre la grotte de l’après-midi.

Grotte de la rivière de Baume (Chamol – 39) : Le porche d’entrée est situé au sommet d’un talus permettant de rejoindre le bas de la falaise. Les dimensions de la galerie d’entrée permettent de progresser debout. De nombreux départs sont marqués à la peinture avec une croix et un panneau « danger », nous suivons alors le chemin le plus évident. Nous rejoignons rapidement un laminoir (sec), nous commençons à le trouver un peu long. Boris est obligé de retirer son baudrier à un rétrécissement du boyau. Nous ne sommes pas sûrs d’avoir pris le bon chemin. Boris stoppe dans une alcôve, Fred poursuit plus loin pour faire demi-tour devant une étroiture sévère. Le cheminement classique ne doit pas être ici. Au retour, nous prenons la 1ère galerie à gauche marquée d’une croix et d’un panneau « danger ». Il y a du courant d’air puis nous rejoignons une rivière, c’était bien là malgré les indications de peinture contradictoires. Nous sommes dans un méandre que nous devons descendre, puis escalader, puis re-descendre. L’équipement est facultatif mais finalement, nous équipons car ce n’est pas une option.

Nous faisons demi-tour devant une coulée de calcite avec une chatière à son sommet. Nous retrouvons l’extérieur rapidement, sous la pluie.

Changement rapide toujours sous la pluie et nous rejoignons Chassagne Montrachet dans la soirée.

TPST : 2 h 30

Profondeur : + 10

Dimanche 13 mai 2018

Creux de Viré (Baubigny – 21) : Nous faisons une balade dans cette cavité non loin de Chassagne. La marche d’approche se fait sous la pluie.

Participants : Fred, Estelle, Boris, Gabin et Louis

Cette petite grotte s’ouvre en falaise. Le porche d’entrée est caché par les arbres. La zone d’entrée est constituée d’une salle concrétionnée. Nous observons deux chauves-souris voler. Fred monte dans la partie supérieure de la salle pour progresser dans un méandre qui rejoindrait selon la légende, le château de la Rochepot situé à 400 mètres environ. Au bout de 20 mètres, Fred fait demi-tour, la progression dans ce méandre glissant n’est pas aisée.

Estelle et Fred vont ensuite dans le méandre inférieur qui est très court pour finir dans une petite salle. Une tentative de désobstruction est visible au fond de la salle et ce n’est pas engageant.

TPST : 0 h 30

Profondeur : – 10 / + 10

Participants à l'activité

Vous devez être identifié pour voir la liste des participants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *