Spéléo dans le Lot – Nouvel An

du 29/12 au 01/01/2017 | Gramat (46 - Lot) | France

La plupart des participants au séjour dans le Lot arrivent dans l’après midi de mercredi 28 décembre 2016. Estelle, Boris, Gabin et Louis sont déjà présents depuis la veille.

Jeudi 29 décembre 2016

Igue du Fennet (Assier – 46)

Participants : Laure Ffrench, Stéphane Dumartin, Lucille Delacour, Emilien Guichard, Boris Laurent, Frédéric Delègue

Nous préparons 3 kits d’équipement (200 mètres de cordes environ) pour aller à -45 m avec un kit d’assistance en supplément.

Marche d’approche de 5 minutes.

Les mains courantes sont très longues dans cette cavité. Après un premier puits (P11), la galerie se divise en deux. Deux équipes de 3 personnes partent chacune de leur côté pour équiper deux parties distinctes de la cavité, puis nous intervertissons les équipes pour déséquiper. Nous n’atteignons pas le fond de la cavité. Un dernier P8 n’a pas été équipé car plusieurs d’entre nous ont ressenti du CO2 dans le boyau d’accès au puits.

Dans l’autre partie de la cavité, un musée d’argile est présent dans la salle terminale.

TPST : 6 h 00

Profondeur : 38 m

Vendredi 30 décembre 2016

Saut de la Pucelle (Rignac – 46)

Participants : Stéphane Dumartin, Lucille Delacour, Boris Laurent, Frédéric Delègue

Le temps est glacial et c’est une gageure de mettre sa néoprène dans ces conditions. La rivière ne coule pas à l’entrée de la perte. Nous rencontrons la rivière en aval de la Grande Salle. Le parcours s’effectue dans d’excellentes conditions, la rivière est proche de l’étiage. Les obstacles se franchissent sans grande difficulté. Nous n’avons pas la topographie.

Nous nous arrêtons pour faire une pause casse croûte devant le passage du Tunnel. Nous faisons demi-tour. Nous avons effectué environ les 2/3 de la cavité.

Retour un peu plus sportif car nous remontons la rivière.

TPST : 8 h

Profondeur : 120 m environ

Samedi 31 décembre 2016

Igue de Crouzate (Gramat – 46)

Participants : Laure Ffrench, Stéphane Dumartin, Frédéric Delègue

Temps splendide ce jour. La marche d’approche est toujours de 5 minutes. L’entrée est localisée dans une doline boisée est c’est une perte fossile de toute beauté. Nous rencontrons de nombreuses chauves souris (petits et grands rhinolophes) dans la zone d’entrée et nous ne nous attardons pas.

La cavité est verticale et nécessite beaucoup d’équipement. Elle très propre, nous salissons à peine nos combinaisons lavées la veille au saut de la Pucelle.

Nous atteignons le fond, un petit filet d’eau se perd dans un boyau devenant vite impénétrable.

Casse croûte puis retour vers l’extérieur.

TPST : 4 h 30

Profondeur : 91 m

Dimanche 1er janvier 2017

Nettoyage, rangement du gîte. Lavage du matériel collectif et retour dans nos pénates respectives.

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *