Stage SSF Plongée National

du 29/10 au 01/11/2016 | Sassenage (38 - Isère) | France

Stage SSF Plongée National du 29 Octobre au 1er Novembre.

Responsable de stage : Laurent Chalvet

Cadres : David Bianzani,Eric Haller, Carlos Placido, Isabelle Perpoli

Intendance et Logistique : Eva Richard

Stagiaires :

Pascal Barrier (39), Arnaud Dion (82) Tristan Godet (38), Pascal Orchamps(38), Michel Philipps (13), Rodrigo Severo (Bresil), Clément Baudy (G.S. Vulcain) et Romain Roure (G.S. Vulcain)

 

Samedi 29 Octobre :

Matin : 

– Présentation de la formation

‐ Structure de la fédération et du SSF

‐ Fonctionnement théorique de la recherche

 

Après midi :

Grotte de Choranche Siphon chevaline :  

Exercice de recherche en Siphon

Ma mission sera de fouiller la 1ère zone du siphon.
Configuration légère en bi 4l.
Rodrigo est mon chef d équipe.
Nous avons déterminé ensemble la stratégie de recherche.

Une fois dans le siphon cela se complique. Peu de temps après notre mise à l’eau je détecte le départ à gauche que l on doit voir en premier mais la visi gêne Rodrigo qui file vers le fond. Je le rattrape rapidement lui demande de me suivre, lui éclaire le passage, il me fait signe que ok et repart… Je le rattrape par la palme et lui remontre le chemin en éclairant mes mains… A nouveau ok et il repart dans la mauvaise direction…
Bon j insiste en le rattrapant une dernière fois par la palme, passe par dessus le fil et me mets perpendiculaire à celui ci en braquant une lampe dans la direction de la galerie connexe.
Cette fois ci c est la bonne.

Rodrigo pose une flèche et  équipe sur la roche à 30 cm de la ligne puis il part dans la galerie… enfin c est surtout étroit et boueux… Je devine à peine ses palmes et le vois galèrer pour passer… le sol est un tas de glaise… La visi devient nulle, je sens son fil se tendre puis se détendre. .. et Rodrigo n avance pas… bref la galère !
Je le prends par la palme. Il fait demi tour et nous décidons de faire la branche principale.

Rodrigo installe le Roll-On et nous naviguons vers le fond.

Nous ferons les deux premières « salles » à fond puis je regarde mes manos 170… 140 pour Rodrigo. Je lui propose un sage  demi tour sur les tiers, ce que nous ferons après que je balise avec une balise verte (au lieu d une rouge…)

Nous ressortons bredouille d indice, mais avec pas mal de matière pour échanger sur l exercice.

19 min -6m

On debrifing Rodrigo me fait part du fait que ma lampe sur le casque la fortement gêné à la compréhension.
Nous échangeons sur la globalité de l exercice et en tirons quelques conclusions, notamment le fait que la recherche systématique est un travail long et demande une parfaite coordination et communication.

 

SOIR  :

‐ L’organisation d’un secours

‐ Les interventions particulières et les charges

 

 

Dimanche 30 octobre :

Journée falaise.

Matin : 
Nous sommes divisés en 3 groupes.
Je suis à nouveau avec Rodrigo, et Pascal O. Complète la fine équipe.

Nous avons pour mission de monter un balancier, un palan, et un frein de charge.

Laurent fait office de civière, et valide au passage nos ateliers et notre stratégie.

Explications sur la tyrolienne par Tristan, repas, puis présentation de la civière du 3SI. (civière NEST Beta)

Après midi :

Cette fois ci nous devrons faire voyager la civière sur le mur.
La civière partira d une alcôve à 6 m de hauteur et devra finir sa course au sol à l opposé.

Clément, Michel et moi même nous retrouvons CE des 3 zones définies.

Je visualise brièvement le parcours et l équipement en place. Je me mets d accord avec Clément sur la hauteur de passation de civière, puis retourne échanger avec Pascal O. et Rodrigo.

Nous validons et chacun d entre nous équipons une partie.

L évacuation se fait en douceur, il faut dire que mettre la cuisinière dans la civière oblige à une certaine précaution.

Soir :

‐ Présentation équipe communication 

‐ Présentation équipe ASV 

‐ La psychologie sur un secours

 

Lundi 31 octobre :

 

Matin :

Nous tournons sur 3 ateliers :

Point chaud avec Isabelle.
Collier cervical et ACT avec David.
Transmission  (TPS / Nicola) avec Éric.

Vers 11h Laurent nous informe de l appel de Thierry Larryb CT de l Isère : Le barnum commence.

Briefing.
Descriptif de la cavité « Siphons Couffin ».
Nous passons au « Salon/PC » récupérer nos fiches de missions.
Je suis CE de l équipe 3 avec Éric.
Nous devons :
-poser le filaire entre le PCA et le siphon1
-attendre le contact avec la victime puis passer le S1 et aider a l évacuation inter-siphon.

La pose du filaire nous prendra 1h10 pour 400m.

Nous attendrons le passage de l équipe évacuation pour passer le S1 qui est fortement troublé… le fil est lâche, on bricole un peu mais nous ne tardons pas de trop.

Pause thé avec l équipe TPS puis attente de la civière devant le S2.

Nous brancardons jusqu’au S1. même si le terrain est pas trop complexe, nous sommes 7 et cela ne permet pas trop de rotations !

Arrivée devant le S1, l’équipe évacuation nous demande de re-équiper le fil et veiller à ce qu’il soit bien tendu.
Je passe devant Éric et pose quelques caouetches, le tout dans une touille sympathique… Il est vrai que le fil était bien détendu !

Nous attendons la victime, nous ferons ensuite l’aller retour au PCA pour poser nos blocs. Puis nous déséquiperons le filaire avant de rentrer tranquillement au gîte.

Repas tardif.

 

 

Mardi 1er novembre :

 

Matin : 
Rangement du gîte.
Préparation du matériel et rangement des voiture puis depart pour le lac de St Nizier.

En arrivant Carlos nous présente la civière plongée.

 

Après midi :
2 équipes sont formées au choix de chacun.
Manipulation de la civière ou de l ACT dans le lac.

Ayant déjà manipulé la civière au Frochet, je me positionne sur l ACT.

Éric fait la victime, Michel équipe le lac avec un fil.

A son retour, il nous dis avoir trouvé la galerie mais ne pas l’avoir équipée.

Après avoir équipé Eric, nous faisons un premier test de lestage. Nous enlevons tout les plomb. quelques mètres plus tard, Je suis obligé de gonfler mon étanche afin de veiller à ce que Eric ne finisse pas la tête dans la vase…. je fais signe a Arnaud. On remonte. On tracte l’ACT vers la berge en attendant une stab.

Nous repartons en direction du fil. je suis à la tête et je subis un peu jusqu’à ce que mon casque percute dans la touille et le noir un mur… 

Je bloque l’ACT… demande a Eric si tout va bien et me demande ceque l’on fout ici… touille totale les jambes d’Eric sont sous plafond et cela n’était pas vraiment prévu… j’ai instinctivement bloqué l’ACT à l’entrée. Je tire délicatement une première fois mais la civière re-avance. Nous nous regardons avec Arnaud, pas besoin de signe, nous décidons de tirer vers l’extérieur…

A la surface Eric nous dit avoir froid nous arrêtons l’exercice. Nous échangeons… encore un problème de communication. Michel avait exprimé le parcours à Isabelle mais Arnaud, Pascal B et moi même n’avions pas vraiment percuté…

Je repars déséquiper le fil afin de mieux me rendre compte du parcours.

 

Nous terminerons autour d’un verre à St Nizier, Debriefing général.

 

Merci encore pour l’organisation, la qualité des échanges et la bonne humeur.

Un stage à faire, voir (re)-faire 🙂

1

Participants à l'activité

Clément BClément B.
Romain RRomain R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *