Topo, nettoyage et explo à la Lutinière

le 20/09/2020 | Fontanil-Cornillon (38 - Isère) | France

Troisième plongée dans la Lutinière : on commence à avoir nos habitudes. L’objectif du jour : lever la topo des siphons, finir de nettoyer les anciens fils et essayer de déterminer où est la suite la plus prometteuse dans la salle explorée la semaine précédente.

Nous sommes trois. La visi dans le S1 est au top, c’est nickel pour la topo. Cédric prend le temps de filmer pour ramener des images à la maison. L’intersiphon se franchit vite et nous arrivons au S2, toujours aussi bas.

Je pars en premier et Cédric suit en filmant. Xa ferme la marche. La visi est franchement mauvaise… faire la topo dans ces conditions est une autre paire de manche. Xavier fait demi-tour au point bas de – 23 m. Avec Cédric, nous continuons jusqu’à la trémie. D’un coup, l’eau redevient limpide, c’est étonnant, il faudra se pencher sur la question, on rejoint peut-être l’actif à cet endroit là. Je suis devant et pour la première fois, je vois la trémie parfaitement : il y aurait moyen d’élargir encore le passage en faisant tomber une grande dalle posée verticalement… Il va falloir revenir avec une massette. Nous levons la topographie jusqu’à la salle derrière la trémie, à 77 m de l’entrée du S2 et à 14 m de profondeur. L’eau est limpide, il faut en profiter. Cédric reste sur le fil et je refais le tour de la salle. Vers le haut, c’est toujours aussi peu engageant et mes bulles continuent à décrocher de la glaise. je vais voir le passage entrevu la semaine précédente entre les blocs, en face de la où on arrive. Effectivement, ça à l’air de passer et ça semble continuer. Je tâte la trémie : seul un bloc bouge, mais il ne semble pas vouloir être prêt à tomber pour l’instant…

Petit point sur les manos. Ok, il me reste un peu d’air, autant s’en servir ! Je raboute mon fil au principal et fait signe à Cédric que je m’engage dans la trémie. Il m’attend tranquillement dans la salle, ça ne sert à rien de s’engager à deux pour l’instant.

Le bloc instable m’oblige à passer à un autre endroit, plus étroit, mais plus stable. Un premier passage entre blocs me donne accès à la suite de la trémie, plus large. Je descend de 4 m et me réengage entre blocs et paroi, mais c’est plus confortable. Une nouvelle descente de 4 m et je tombe enfin sur le graal tant espéré : une belle galerie bien lisse et bien propre ! La visi est nickel, c’est de toute beauté. La galerie forme un bel oval vertical de 2 m de large par 4 m de haut. Elle semble continuer à l’horizontal, peut-être faiblement remontant. Je suis à -22 m et j’arrive en limite de consommation. Cédric m’attend, c’est donc l’heure de faire demi-tour. J’accroche mon fil, c’est un super terminus pour la prochaine explo !!!

Je repasse la trémie sans encombre et retrouve Cédric. Malgré le froid, nous prenons le temps d’enlever le reste des vieux fils qui trainaient encore dans le S2. Nous ressortons frigorifiés, mais heureux ! Tous les objectifs de la journée sont atteint : la topo est faite quasiment jusqu’au terminus, le siphon est sécurisé et une belle promesse d’explo est là pour la prochaine sortie !

Le film de Cédric arrive et en attendant, Xavier a déjà finalisé la topo de la cavité, tout est disponible ici : https://www.groupe-speleo-vulcain.com/explorations/topographies-effectuees-par-le-club/cavites-de-chartreuse/

Vivement le prochain épisode !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TPST : 2 h

Participants à l'activité

Stéphane LStéphane L.
Xavier RXavier R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *