Trail larzac « Hivernale des templiers »

le 01/12/2019 | Roquefort sur soulzon (12 - Aveyron) | France

Décembre, encore temps pour un dernier ultra .

L’équipe Vulcain de la PTL se reconstitue pour aller arpenter par les sentiers ces causses du Larzac que nous avons tous déjà sondés dans les profondeurs souterraines. (la course passe tout près du fameux mas RAYNAL d’ailleurs). 64 km sur le Trail de l’Astragale avec 2200 mètres de montées et tout autant de descentes. Le profil est typique: 4 causses plats entrecoupés de cirques et de vallées.

Nous faisons la route samedi en compagnie de Christine, venue de Suisse, et qui formera avec Clement et Laurent Chalvet une équipe de la PTL 2020 (Pendant que Laurent T et moi allons tenter l’exotisme de la Réunion avec la Diagonale des fous)

Arrivés à Roquefort nous retrouvons Laurent et Eva, Christine reste avec eux tandis que nous 3 allons dormir aux Infruts, à 6km de la Couvertoirade où sera donné le départ le lendemain, chez Hubert BOUTRY un de mes amis speleo du Nord venu habiter le coin depuis plusieurs années.

Un bon repas et une bonne nuit plus tard nous voilà tous réunis à 6h45 pour le départ au pied des remparts.

Nous essayons tant bien que mal de rester ensemble mais assez vite on se perd de vue sur les sentiers monotraces et au final seuls Clement et Laurent C. réussiront à garder le même rythme,  les autres arrivant dans le désordre.

les conditions météos sont au top. Pas de pluie prévue et même quelques rayons de soleil pendant l’après midi.

Ravitos agrémentés de tartines de Roquefort en plus des classiques chips bananes et même des soupes chaudes bienvenues au bout de quelques heures. Ambiance trés décontractée parmi les coureurs et les organisateurs. On se sent revenu aux origines du trail, bien loin de la Sainté Lyon ou de l’Utmb où c’est chacun pour soi la plupart du temps. Ici les discussions fusent , la politesse va de soi et tous le monde semble heureux d’être là.

Les premières heures la vallée baigne dans la brume et les nuages et nous semblons courir sur une crête féérique au milieu des karst et au bord des falaises, c’est magique!

La chaleur va dissiper les brumes et le spectacle des vallées et des flancs de falaises succède à la blancheur des nuages.

Le final dans la vieille ville nous fait emprunter quelques escaliers bien cassants pour nos muscles endoloris et c’est avec soulagement que l’arrivée se fait sous un arche de bois au sein de la salle des fêtes.

Sur les 800 participants nous finirons tous dans la première moitié, sans êtres épuisés et avec de très beaux souvenirs.

Retour sur Lyon dans la foulée pour arriver le dimanche soir vers 22h.

Une course authentique que je recommande fortement à tous les amateurs de course nature.

Pour une vidéo voici le lien du film tourné par le fameux « zinzin reporter »

 

 

10h

Participants à l'activité

Frédéric AFrédéric A.
Clément BClément B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *