Un week-end à Samoëns

du 27/08 au 29/08/2016 | Samoëns (74 - Haute-Savoie) | France

Samedi 27 août

 

Toute l’équipe monte samedi matin. Clément arrive en premier au chalet peu avant midi. Josiane et moi arrivons vers midi et quart, Christophe, Nath et Océane vers 14 h et enfon Cédric et Sylvie peu avant 15 h.

Clément part pour une explo en solitaire dans le V4. Il termine son escalade au sommet du puits Alain et explore environ 150 m de galeries fossiles, s’arrêtant sur de petits obstacles en trois endroits.

Cédric et Sylvie vont au lac. Nathalie et Océane préfèrent se reposer au chalet.

Totophe, Josiane et moi quittons le chalet à 15 h pour aller démarrer la désobstruction la future « entrée aval du JB ». Nous y arrivons en 20 min et travaillons pendant deux heures à déplacer de gros cailloux et du gravier. Nous revenons au chalet vers 18 h 15. Nous montons au « refuge du haut » boire une bonne bière puis enchaînons par une fondue tous ensemble. Nous redescendons chez nous vers 22 h sous la pluie.

Dimanche 28 août

 

Lever peu après 7 h.

Nathalie et Océane vont au lac.

Josiane reste au chalet .

Clément, Christophe et moi remontons continuer la désobstruction. Un tir à la paille permet de réduire un gros bloc mais la batterie (Jarjatator) nous lâche rapidement. Au même moment Christophe casse la mèche de 8. Heureusement il reste du travail pour continuer à s’enfoncer dans la dolline. Pour ma part je m’attaque à réduire l’éboulis de gravillon en l’attaquant par le haut. Sylvie et Cédric, arrivés entretemps m’aident en vidant les seaux.  Un nouveau tir pour réduire un autre bloc étant nécessaire, Christophe perce avec l’autre batterie avec une mèche de 10. Après deux pailles infructueuses qui font canon, un troisième essai avec un meilleur colmatage arrive au bout de ce nouveau bloc. Le temps de déplacer les morceaux, il est midi et temps de redescendre au chalet. Nous avons travaillé pendant 3 h et la désob avance bien. Nous mangeons une fois de plus au chalet du haut vers 13 h. Redescente chez nous vers 14 h 30, rangement du chalet et descente dans la vallée à partir de 15 h.

Remarque :

La désob prend bonne tournure. Il semble effectivement que nous sommes au sommet d’une conduite forcée. La prochaine fois, il faudra terminer de purger l’éboulis de gravillons et continuer à creuser dans la doline pour descendre encore au minimum d’un mètre. Puis il sera probablement possible de commencer à déblayer l’amorce de galerie. en travaillant sous plafond.

Participants à l'activité

Clément BClément B.
Josiane LJosiane L.

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *