Via ferrata d’Hostiaz

le 03/06/2018 | Hostiaz (01 - Ain) | France

Je propose a Tim d’aller faire une nouvelle Via, la seconde de sa vie, et tout de même plus dure que la dernière, la première donc, puisqu’il s’agit pour lui de faire une via d’adulte. Qu’à cela ne tienne, « je suis costaud » qu’il répond l’effronté! Soit, allons-y!

L’aventure commence tout de suite dans le garage puisque des zombies nous attaquent. Nous devons fuir à pleine vitesse avant de nous faire croquer! Ouf! Nous nous en sortons indemne!

Sur la route, pas question que ce soit monotone, non non. Nous chantons à pleine voix et alternons entre « Pirates des Caraïbes » (pour changer), « Dame tu cosita » une chanson contemporaine du moment de l’instant, mais pas du tout glamour (ouf il ne parle pas espagnol), et « Pavillon noir et tête de mort » une chanson tout à fait de son âge et dont la mélodie, aussi sympathique soit-elle, vous reste dans la tête un petit moment. Et lon recommence quand on a fait un tour!

Nous voilà sur place vers 11h. Le temps de s’équiper mais surtout de canaliser l’attention de Tim sur la via et non sur les petites bêtes et c’est a 11h30 que nous décollons.

L’idée est de faire un parcours très  facile afin que je puisse me rendre compte de la faisabilité de la chose suivant la technique employée. Je n’exclue donc pas une balade sur le plateau. Question technique, je suis longé sur les câbles et nous sommes encordés. Tim ne met pas ses longes et avance ainsi.

Nous prenons le chemin qui semble ludiqueais vite nous nous retrouvons confrontés au vide alors que quelques mètres plus bas l’autre chemin est plus simple il semblerait. Nous faisons demi-tour et gagnons celui-ci facilitant ainsi la marche de Tim.

Un peu de crapahut sur les rochers, un peu de marche, utilisation de câbles et de barreaux, Tim touche a tout et s’éclate. Il ne perd néanmoins pas son objectif premier: les petites bébêtes! J’ai donc l’intime conviction qu’il sera le prochain naturaliste du club, rien que ça. La fierté du papa parle!

Il me rempli les poches d’insectes  (les pauvres écrasés), de fleurs et de cailloux. Nous croisons ce qui me semble être une couleuvre. Nous faisons plusieurs pauses pour souffler un peu mais surtout pour….si pour…vous l’aurez deviné…chercher des bestioles!!!

Quelques photos au passage pour immortaliser quelques moments. Nous prenons le premier échappatoire bien que Monsieur ait envie de poursuivre sa balade dominicale.

Sur le retour, naturellement, je choisi d’honorer la promesse faite 3h plus tôt à savoir chercher des bébêtes sur le plateau. Petit ravitaillement avant de décoller et hop nous voilà reparti direction la maison.

Alors bizarrement, le retour se fait dans zombie, sans chanson sans aucun bruit d’ailleurs…si ce n’est… Si ce n’est ces bébêtes qui se sont fait la malle et sont venues me chatouiller l’entrejambe tandis que Timothée dort paisiblement. Je m’arrête, range les bestioles dans leur appartement et reprend la route paisiblement.

Au final, encore une super journée avec mon fiston dont je suis hyper fier!


 

TP En Via : 3h

Participants à l'activité

Guillaume CGuillaume C.

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *