CORSE GR20 2016

du 06/08 au 20/08/2016 | CORSE | France

La 1ere idée  était de rejoindre par la transhumance le point du GR où  je m’étais déchirés les ligaments  de la cheville  (été 2014)

Arrivés au camping de Calenzana la carte des risques d’incendie nous incite  à revoir notre parcours :   Nous entamons demain la 1ere étape sur les 15 du GR20

 

Jour 1             samedi 06/08/2016         CALENZANA      ORTU DI PIOBBU

11,8  km 8h20

Dénivelé positif   1360m, Dénivelé négatif  60m

Départ 9H00   arrivée     17H20

La montée jusqu’au col « bocca u saltu » est ni plus ni moins une randonnée  classique… On cueille des mures…prend des photos…puis arrivent les premières chaines et petites escalades caractéristiques du GR20

Nous attendons d’être sur le plateau pour nous allonger et  profiter du ciel bleu et déjeuner longuement

Nous sommes presque arrives au refuge et j’aperçois au loin Romain en pleine négociation avec un taureau allongé sur le chemin

Je le rejoins et nous contournons le bovin bien décidé à ne pas bouger un sabot

Nous apercevons le refuge, la première étape touche à sa fin et la pietra bien méritée sera savourée avant la douche glacée d’eau douce

En sirotant nous entendons un groupe terminant leur dernière étape du séjour s’inquiétant de « ces gens qui s’aventurent sur ce GR sans entraînement »

Le vent agitera la nuit

 

Jour 2             dimanche           07/08/2016  ORTU DI PIOBBU             CARROZZU 

6,7km     10h

Dénivelé positif   780m Dénivelé négatif  917m

Départ 8h   arrivée     18h

Après une longue montée de dalles rocheuses nous déjeunons sur une  magnifique vue de la « bocca di pisciaghja »

S’en suit une montée dans un pierrier et une succession de grimpettes dans des « petits » collets…la journée est rocailleuse et à plusieurs reprises nous nous interrogeons. ..ça suit bien les traces rouges et blanches?

Oui pas de doute c’est par là…

Nous croisons un couple aussi désarçonnés que nous (surtout moi) il s’agit de Bruno et Nathalie

Je me remémore 2014 par intermittence. :..si je m’étais rappelé que c’était ça…je crois que j’aurai pas retenté « c’est pas de la randonnée c’est de l’escalade  »

Nous croisons alors  2  jeunes allongés à l’ombre qui nous interrogent : « c’est loin le refuge ? »

Ben… ça descend dans d’interminables pierriers en pente raides encore 3 bonnes heures

Nous venons de rencontrer Erwan et Daphné…deux jeunes Marseillais n’ayant jamais randonné  de leur vie  ! !!

Nous arrivons au refuge, installons la tente et perdant notre  combat contre les fourmis décidons de nous éloigner de leur fourmilière… ..

Jour 3             lundi      08/08/2016     CARROZZU         ASCU STAGNU

4.4km 9h

Dénivelé positif 790m Dénivelé négatif   638m  Départ 7h30    arrivée   16h

Nous traversons le ruisseau de Spasimata par la passerelle suspendue du même nom

La journée continue  le long d’un canyon asséché sur de grandes dalles de pierres en dévers lisses et parsemés de chaines. .

ça grimpe encore et nous profitons du joli lac de Muvrella (1860 m) pour déjeuner

Romain trempe ses pieds dans l’eau et j’essaie désespérément de photographier cette libellule en vol…

Arrivés en haut Bocca di Stagnu (2010m)  1er vertige flippant.

s’en suit une descente interminable pour arriver sur un chemin de terre indiquant un hôtel inattendu.

Nous profitons d’une nuit luxe reposante après un succulent dîner corse partagé avec Nathalie et Bruno les  2 parisiens d’une cinquantaine  d’années rencontres le jour 2

 

Jour 4     mardi    09/08/2016    ASCU STAGNU TIGHJETTU   

11,2    km   10h40

Dénivelé positif    1220 m Dénivelé négatif 1000 m

Départ   8h20      Arrivé 19h

Apres un savoureux petit déjeuné nous entamons l’étape redoutée qui mènera près du plus haut sommet de Haute Corse  Le monte CINTO (variante du cirque de la solitude désormais déséquipé. )

La journée débute d’un pas affirmé à travers un chemin boisé. Les cuisses commencent à être bien entraînées Après le passage d’une petite passerelle pour traverser ruisseau nous entamons des petites escalades parsemées de chaînes. ..Les bâtons de randonnée y sont encombrants

Romain reste toujours aussi patient et bienveillant

S’en suit un interminable pierrier pour arriver sur un plateau ou nous dégustons charcuterie achetée la veille

Le monte CINTO ( 2706m)  semble bien petit au loin. ..

La montée débute gentiment et devient vertigineuse direction de Bocca Crucetta en passant par la pointe des éboulis

Sous nos pieds l’amoncelle de  cailloux menace de déséquilibre …à chaque pas le vide se faire ressentir et l’appréhension grandit

Un groupe de 15 personnes dévale la piste et déclenche  une trainée de gravas, je  glisse, un me rattrape…Belle frayeur.

On y est presque!

Deuxième belle pause en admirant la vue à 2600m  qui surplombe  l’ensemble des monts autour de nous ; Simplement magnifique

Romain hésite à rejoindre le somment du monte Cinto. C’est à juste 1h aller-retour mais il reste encore 3 bonnes heures de marche avant de poser les sacs.

Nous descendons….d’abord une belle longue arrête puis encore une descente pierrier

Deux mirages jouent avec les sommets et déchirent le mur du son quelques mètres au-dessus de notre tête.

Nous continuons notre descente pour arriver au refuge.

Romain qui est déjà arrivé me tend la pietra du soir  en annonçant: Refuge TIGHJETTU complet !

La bergeries d’u Vallone une demie heure plus bas nous attend.

Le demi-litre à 6 degrés nous contraint à doubler le temps …les derniers km en manque d’équilibre sont parsemés de fou rire : On est narcosés !

Daphné et Erwan sont deja là…pas de nouvelle du couple Parisien…on s’inquiète un peu

 

Jour 5             mercredi             10/08/2016         TIGHJETTU         CASTEL DI VERGIO 

14,6 km 9h

Dénivelé positif 818m Dénivelé négatif 1100m Départ     8h30 arrivée       17h30

Bruno T. en vacance en corse a promis de partager une étape avec nous. Il doit  nous rejoindre aujourd’hui sur le chemin

Bon.. Bruno  pompier dans  l’Ain a fait le Gr20 deux fois déjà

Dont une fois seul …en 4 jours…Nous nous attendons donc à  rencontrer notre extraterrestre dès le petit déjeuner.. Il est arrivé à CASTEL DI VERGIO en voiture et doit-nous rejoindre en trottinant…

Le chemin débute par une jolie foret  pour remonter jusqu’au refuge via un terrain une fois de plus bien rocheux…

Nous arrivons au col de Bocca di Fuciale, à 1900m, le refuge de Ciottulu (1991m). est à 20 minutes et sommes surpris de ne tjrs pas avoir de nouvelle de notre ami

Le réseau nous permet de recevoir un sms nous annonçant qu’il ne sera la que ce soir et fera l’étape de demain avec nous.

Nous en profitons pour nous baigner dans une somptueuse cascade sauvage avant de reprendre la marche

Arrêt Pietra à la bergerie puis derniers km pour atteindre castel du vergio

Romain nous perd dans la foret où j’avais  laissé la cheville il  a deux ans et nous terminons l’étape par la route goudronnée…

Arrivés à castel Bruno nous appelle. Il est à la bergerie. Nous l’attendons sirotons une Xème pietra…

Le soir nous partageons un bon repas et planifions la prochaine sortie initiation spéléo avec Bruno

 

 Jour 6             jeudi     11/08/2016         CASTEL DI VERGIO          MANGANU      

15,1km 8h

Dénivelé positif     783m    Dénivelé négatif    600m

Depart   7h30         arrivée        15h30

Voilà nous sommes enfin arrivés au point où les étapes vont devenir découvertes…

La belle surprise c’est que Bruno porte mes 12/15kg …et moi son sac de Play mobil avec juste l’eau…

Du coup, lestée ça cavale…Romain peine un peu à suivre sans démériter avec ses 22/25kg sur le dos. Puis Bruno récupère appareil photo et nous annonce nous attendre au col de Bocca à Reta ( 1883m)

Il est monté en un temps record… en courant…et nous attend pour re découvrir avec nous le somptueux paysage de Pozzine et chevaux sauvages au  lac de Nino
Nous déjeunons à 10h30 charcuterie et bière. Les nuages menacent…il nous reste un long parcours plat pour rejoindre prochain refuge MANGANU        …

Nous profitons de notre avance sur timing pour apprécier le paysage flâner et prendre photos pendant que Bruno rejoint sa voiture avec son sac de Play mobile 😉

Les nuages craquent et nous voilà trempés pour terminer sous la pluie…

Arrivés au refuge romain peine à monter la tente entre deux éclaircies…douche glacée et repas en conserve… Heureusement notre ami nous a redonné le moral.

Nous échangeons avec nos Marseillais retrouvés, toujours aucune nouvelle des Parisiens

Demain belle montée dés le matin…ça promet

 

Jour 7             vendredi             12/08/2016         MANGANU        PETRA PIANA

8,5km 7h30

Dénivelé positif          830m  Dénivelé négatif    589m

Départ  9h             arrivée 16h30

Café re café re re café nous partons les derniers… l’expérience de la veille avec Bruno ayant démontré qu’un sac plus léger  est profitable pour tous :Vases communiquant romain  m allège pour se charger….

La rude montée est récompensée par une somptueuse vue sur les lacs

Là-haut, c’est la brèche de Capitellu   , à 2225m d’altitude.

S’en suit un passage olé olé avec des chaines puis arrivés aux arrêtes

Romain me presse : Le temps menace une fois de plus…

Nous entamons la descente dans le brouillard pour arriver au refuge de PETRA PIANA

Demain deux possibilités : Crète alpine ou chemin le long de la rivière

Nous décidons les crêtes

 

Jour 8             samedi 13/08/2016      PETRA PIANA    ONDA

6,9km    8h20

Dénivelé positif  356m Dénivelé négatif       805m

départ    9h         arrivée  17h20

Les cretes offent une fois de plus le spectacle d’un paysages magnifique

A l’est la mer à l’ouest la mer

Nous en profitons pour y dejeuner

En chemin nous croisons une jeune fille perdue…elle fait le mare mare et cherche à rejoindre PETRA PIANA   …le seul IC est qu’ elle en vient et qu’elle est sur le GR à 3 h du mare mare…en direction de ONDA…

Romain lui démontre qu’elle vient de PETRA PIANA  photo du refuge a l’appui…et lui conseille de continuer pour rejoindre le mare  mare

Nous croisons plus tard un beau troupeau de brebis puis descendons et remontons pour rejoindre le refuge ONDA où nous partageons les lasagnes au bruccio avec nos amis Marseillais

 

Jour 9             dimanche           14/08/2016    ONDA   VIZZAVONA    

10,3   km 9h

Dénivelé positif     711m    Dénivelé négatif     1221m  Départ   9     Arrivée        18h

Le sentiment de plus que la moitié est fait nous envahit…on tient le bon bout mais raz le bol du vertige…vite le sud !!

L’étape commence dans un bon rythme… pour atteindre Punta Muratellu. à 2020m d’altitude

Nous y partageons le repas avec aDphné et Erwan et  croisons de plus en plus de randonneurs qui ont commencés du Sud…après une Nieme descente de roches et pierriers nous arrivons dans un semblant de foret et suivons le cours d’eau.

C’est une des plus longues descentes du GR

La cascade des Anglais, lieu touristique doit nous annoncer la fin de l’étape. Nous suivons donc sagement un cours d’eau espérant découvrir la cascade…

Nous nous baignons juste avant dans un canyon suivi des Marseillais qui nous rejoignent et…croisons quelques touristes curieux de  notre parcours…nous avons quelques km dans les pattes depuis le départ…mais a bien y réfléchir…il nous reste un  bon 1/3…

Nous arrivons déçus à la cascade avec un sentiment d’étouffement de voir tant de monde…

Ce soir resto hôtel

Nous y retrouvons les Marseillais ET à notre grande bonne surprise  les Parisiens Bruno et Nathalie

Nathalie s’est trouvée fatiguée  sur l’étape du monte Cinto. Ils ont préféré fait demi-tour.

Bruno quant à lui, déterminé à faire son GR en entier,  a refait l’étape d ASCU STAGNU vers  TIGHJETTU des le lendemain. Nathalie l’a rejoint en bus à castel di Vergio où ils ont continué ensemble en rattrapant leur retard pour rejoindre le groupe.

 

Jour 10           lundi      15/08/2016         VIZZAVONA       E CAPANELE  

15,7km 6h30

Dénivelé positif  890 m, Dénivelé négatif    224 m  départ  10h30    arrivée 17h

Là nous commençons à abuser grave niveau timing départ.

Il faut dire que la soirée de la veille a été plus que largement arrosée et que le cumulé de fatigue se fait ressentir  (ce sont les genoux qui dégustent)

Après une longue montée dans la forêt de 2 heures et demie,  nous nous arrêtons dans deux mignonnes bergerie désertées pour déguster lonza et fromage de brebis.

Bruno et Nathalie nous doublent s’amusant du lièvre et de la tortue de La Fontaine

La suite sur du plat nous semble longue looooonngue mais longue….et plate plaaaaate mais plaaaaaaate pour terminer sur une pente de 150m de dénivelé positif sur environ 400m

Nous arrivons dans un gite tout confort: Douche chaude

 

Jour 11           mardi    16/08/2016     E CAPANELE       PRATI    

17 km       9h

Dénivelé positif  890m Dénivelé négatif   59

Départ 10h           arrivée 19  h

Le café est bon et les discussions sympathiques avec nos deux collègues marseillais que nous ne retrouverons pas le soir (ils s’arrêtent à un hotel juste avant la derniere montee de la journée )

Nous faisons la connaissance de Nolwenn qui vient de se faire « piquer » sa brosse à dents…improbable…

Nolwenn a commencé le GR avec son compagnon Damien la veille.

Nous continuons notre périple et croisons quelques taureaux et cochons sangliers… le chemin est long long long et plat plat plat

Après nous être arrêtés pour acheter fromage et boire une ORREZZA dans une bergerie nous reprenons les sacs en direction de PRATI .

Nous terminons la journée par une montée de ouf Bocca d’Oru (1840m) et partageons le repas au refuge du prati  avec Nolwenn et Damien

 

Jour 12           mercredi    17/08/2016         PRATI    USCIOLU            

10,4   km 9h15

Dénivelé positif   697 m Dénivelé négatif   747  m

Départ     8h45    arrivée  17h30

 

Magnifique levée du soleil …

Nous commençons l’étape par une partie tout de même rocheuse bien qu’au sud…ça faisait longtemps que je n’avais pas râlé du vertige et du sentiment de se mettre  en danger…

Arrivés plus haut nous profitons d’un plat ombragé pour terminer le repas par  une petite sieste

Réveillés par les chasseurs nous continuons à monter à travers  la foret, et sommes une fois de plus  menacés par l’orage à peine arrivés à la crête.

Reste encore un bout de chemin avant le refuge USCIOLU  …

Nous y retrouvons Damien Nolwenn pour l’apéro puis voyons  arriver Daphné et Erwan avec qui nous partageons la mitre avant de nous endormir

 

Jour 13           jeudi     18/08/2016         USCIOLU             ASINAU  

15,9  km 10h30

Dénivelé positif  843  m   Dénivelé négatif   1100 m   Départ  9 h           19h30

Longue étape à laquelle nous partageons une fois de plus le déjeuner avec nos Marseillais Après que daphné ait essayé de caresser un petit bovin

Après quelques km  de plat a travers des paysages magnifique pozzine , fleurs colorées et arbres tordus nous entamons la longue montée vers le plus haut sommet de corse du sud

Les premières grosses douleurs font douter de l’arrivé à Conca…

Après une séance photos au sommet de l’incudine (2134m) et quelques frayeurs nous terminons l’étape, descente sur les fesses pour moi avant d’arriver au refuge de ASINAU  (1530m)

Là,  vue magnifique sur BAVELLA, nous rencontrons le gardien du refuge, Jean Felix avec lequel nous passons la soirée à discuter et écouter de croustillantes anecdotes Corses

Au travers de son récit Jean Felix en oubli que nous sommes de simples « continentaux »  et illustre ses propos d’une insulte autochtone : « Enculé de gaulois »

Nous nous endormons juste après avoir partagé avec lui et sa fille, un improbable levé de pleine lune à travers des moutons de nuages …

 

Jour 14           vendredi             19/08/2016         ASINAU               I PALIRI 

10 km        9h30

Dénivelé positif   429 m Dénivelé négatif        910   m

Départ   11h          Arrivée  20h30

Ça sent l’avant dernière étape et le départ traîne en longueur

Nous admirons les crêtes de  bavella du refuge…Romain hésite à faire la variante alpine…

La fatigue cumulée nous incite à la sage décision de faire l’étape classique…Nous disons donc au revoir à Damien et Nolwenn qui arrêtent leur GR à Bavella par cette variante alpine

Notre départ plus que tardif nous mène à la fournaise de bavella sous le soleil de 13 14h

Arrives Au village de Bavella  nous dégustons une crêpe Nutella et décidons de déchausser les lourdes groles pour attendre en tongs Daphné et Erwan  à leur hôtel

La mauvaise surprise est que l’hôtel affiche complet et nous devons donc quitter nos agréables tongs  pour rechausser et entamer la dernière montée de la journée. Il reste environ 2h de marche pour rejoindre le refuge de Paliri  d’où la vue est parmi les plus belles du GR

Nous pensons alors à ceux croisés le premier soir qui faisaient leur dernière s’inquiétant de « ces gens qui s’aventurent sur ce GR sans entraînement »

Apres une soupe lyophilisée et la recherche d’une girouette  nous nous endormons

Ca y est…demain c’est la dernière !

 

Jour 15           samedi 20/08/2016         I PALIRI CONCA-PORTO VECCHIO 

12 km 6h

Dénivelé positif   160    m Dénivelé négatif      963    m  Départ     11h    arrivée  17h

Au réveil, un splendide  levé de soleil . Nous tardons à partir…Bruno et Nathalie s’en amusent…en partageant avec nous le café…dernier jour, il va falloir y aller…

L’étape semble interminable…les 160 m de dénivelés nous semblent d’une longueur redoutable…

Nous croisons un couple de touristes qui nous encouragent et nous félicitent du chemin parcouru

Nous continuons sur la dernière descente et entendons râler au loin : « C’est pas  bientôt fini j’en ai maaaaaaaaaaaare »

« Romain, regarde qui on entend …ce n’est pas nos deux Marseillais ?»

Nous terminons avec eux le chemin pour arriver à Conca  où attablés derrière une Pietra Bruno et Nathalie nous attendent.

Nous prendrons tous ensemble le bus pour rejoindre un  camping de Porto Vecchio et  partager un dernier resto

 

En synthèse

15 jours 17000 m de dénivelé positif

180 km

24litres de Pietra

90litres d’eau

2 Litres d’Orezza

40 kg de barda sur le dos

2 lonza 1 copa 3 saucissons 5 fromages de bergerie

6 nvx copains

12 ampoules

3 bleus  et quelques 874 photos…

131H

Participants à l'activité

Virginie HVirginie H.
Romain RRomain R.

Galerie photo

Un commentaire sur “CORSE GR20 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *