Exercice secours SSF74 – Ramoneur

le 12/09/2015 | Aviernoz (74 - Haute-Savoie) | France

Etant parti camper sur le Parmelan dès le vendredi soir, je suis le premier sur place. La plupart du monde arriver autour de 7h30 suivi par 2 camions de pompiers venus uniquement pour apporter le matériel.

 

A l’origine, aucun PC n’était prévu lorsque l’organisation s’est précisée en fin de semaine les CT se sont rendu compte qu’un minimum était nécessaire ne serait-ce que pour gérer et organiser le départ des équipes : 1 ASV, 1 transmisssion de surface (avec notamment relais radio qui permet de joindre le PC depuis l’entrée du trou) et 4 équipes d’évacuation.

 

Je suis dans l’équipe d’évacuation en charge du P85 (P60+P25). Après un bon règlage du NRC, nous arrivons à trouver la verticale pour faire les 60m en un seul balancier. Il ne reste plus qu’à avoir une corde assez longue… (soit notre corde initiale ne faisait pas la longueur annoncée soit il s’agit d’avantage d’un P100…).

 

Après avoir doublé l’équipement du P85, je fais le contre-poids. Comme le dira GUS qui était dans la civière, nous ne somme pas fier chacun d’un bout de la corde, il faut avoir confiance dans les coéquipiers…

 

Après une longue attente en bas du P85, je sors dans les derniers à 19h15, dans le brouillard. La pluie redoutée (l’exercice organisé il y a 10 ans dans ce trou avait été interrompu par une crue) n’arrive que pendant le débriefing.

 

Ce dernier s’est particulièrement attardé sur 2 points :

– l’organisation n’a pas permis à l’équipe ASV de jouer le jeu à fond (la victime est arrivée au fond presque 2 heures après elle

– le risque de chute de pierre était grand. Il aurait fallu modifier l’équipement de progression, quitte à replanter du spit pour réduire encore ce risque, ou déséquiper provisoirement le temps de purger à nouveau. Plus largement, en secours, il ne faut pas hésiter à remettre en cause l’équipement de progression, un équipement « sortie club » ou « explo » ne répondant pas toujours aux exigences lorsque plusieurs dizaines de personnes vont passer sur ces cordes.

 

Au final, l’exercice s’est bien déroulé compte tenu de la bonne ambiance qui régnait. Nous terminons la journée en buvant un verre et pour certain un repas au chalet de l’angletaz. En ce qui me concerne, unique « expat’  » de l’exercice, j’ai parfaitement été intégré aux équipes.

TPST : 7h

Participants à l'activité

Vincent SVincent S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *