Portage – plongée au Trou du Boeuf

du 08/08 au 09/08/2020 | Saint Laurent en Royans (26 - Drôme) | France

Samedi 8 août 2020

Jérémie Quertier organise une plongée avec Maxime et Patrice Cabanel au siphon amont du Trou du Boeuf. Nous sommes quelques Vulcains à avoir répondu à l’appel. Arne et moi partons vendredi soir et nous dormons dans une grange d’un collègue spéléo aux Baraques en Vercors. Il y a presque le confort avec des tables, chaises, frigo, l’eau au robinet. Nous sommes une dizaine de personnes dans la grange.

Lever matinal samedi et nous rejoignons le Trou du Boeuf. D’autres spéléos nous rejoignent sur place, nous sommes 22 personnes au total, dont les 3 plongeurs, avec 15 kits collectifs à porter. La communauté spéléo du sud-est de la France est bien représentée : lyonnais, isèrois, marseillais (les plus nombreux), varois, héraultais, savoyards, j’en oublie sûrement.

La cavité n’est pas très longue, c’est une conduite forcée semi-fossile qui rejoint un collecteur à 250 mètres environ de l’entrée. Le siphon amont est 50 mètres plus loin après avoir remonté un P15.

La particularité de la cavité est sa situation en falaise en rive droite de la vallée de Combe Laval. Deux lignes de cordes de diamètre 8 et 10 mm, sur une hauteur de 125 mètres, ont été installées vendredi après-midi. La descente en falaise prend du temps, cinq amarrages sont à passer. La corde de 8 mm est peu empruntée. Avec Arne, nous prenons les deux derniers kits (les plus lourds forcément). J’arrive à peine à soulever le mien, qui est un sherpa de 20-25 kg. La descente est stressante, je n’ai pas l’habitude de descendre une centaine de mètres sur cordes en falaise, sur de la corde de 8 mm, avec environ 200 mètres supplémentaires de vide en-dessous. Les deux lignes de cordes se sont emmêlées au deuxième amarrage, les conditions ne sont pas idéales pour s’en dépatouiller. Au troisième amarrage, je passe sur la corde de 10 mm, la descente sur demi-clef sur une corde de 8 mm est pénible.

Les plongeurs s’engagent dans le siphon vers 13 h 00. Nous nous installons dans le point chaud dans l’attente de leur retour. Le groupe de marseillais effectue une escalade dans les plafonds mais ils font demi-tour lorsqu’ils aperçoivent des pitons ou spits (cette zone n’a jamais été topographiée).

Jérémie ressort au bout de 3/4 d’heure. Une première équipe de portage part immédiatement, j’en fais partie avec Arne. Patrice et Maxime ressortent 3/4 d’heure plus tard environ.

La remontée sur cordes se passe sans trop d’encombres (toujours sur corde de 8 mm mais c’est moins impressionnant), et nous ne sommes pas trop exposés au soleil contrairement aux dernières personnes qui remontent en fin d’après midi.

La plongée a permis de découvrir 170 mètres de nouvelles galeries depuis le terminus de l’année dernière. Une cloche a été découverte avec un départ de galerie, et équipée de fil d’ariane, ce sera un des objectifs de la prochaine sortie. Les plongeurs se sont arrêtés sur un carrefour avec arrêt sur rien. Le siphon a été entièrement rééquipé.

Le soir, nous visionnons la vidéo de l’exploration. La visibilité est correcte (au minimum pour le premier plongeur), la galerie est esthétique et plutôt large.

J’adresse mes respects aux équipeurs et déséquipeurs des deux lignes de cordes en falaise car j’aurai été incapable de le faire, surtout pour aller chercher en pendulant les deux derniers amarrages. Je n’imagine même pas le vol qu’ont subit les déséquipeurs des deux pendules en falaise !

Profondeur : 145 mètres

TPST : 4 à 8 h selon les équipes

Dimanche 9 août 2020

Participants : Arne Bohr, Frédéric Delègue, Cécile Perrin Gouron, Cyril Laurent, Alexis Laurent, Jérémie Quertier, Patrice et Maxime Cabanel, Lorraine ? (de Savoie), Guillaume Residorffer (du Var), Nicolas Desvignes (de l’Hérault), Paul Duprat (de Marseille)

Nous sommes moins nombreux ce dimanche matin pour faire une balade dans la grotte de Bournillon. Nous nous arrêtons devant le siphon temporaire au passage clef qui est amorcé. Nous faisons quelques photos avec Arne qui se dévoue pour poser dans la vasque du siphon.

Nous rentrons chacun dans nos pénates dans l’après-midi.

TPST : 2 h 30

Profondeur : + 10 m

Participants à l'activité

Vous devez être identifié pour voir la liste des participants

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *